dimanche 30 décembre 2007

LE LIERRE GRIMPANT EN MACERAT



Très facile à trouver en toutes saisons et à cueillir, au cours d’une promenade ou dans votre jardin, ramassez des feuilles de lierre grimpant et faites en un macérât. Evidemment l'idéal est de trouver du lierre dans un endroit sauvage là où il ne risque pas d'y avoir de pesticide...

Le lierre grimpant traite la cellulite et a un effet calmant sur les douleurs qu’elle occasionne.
Il est bénéfique pour les rhumatismes, la sciatique, les névralgies, les jambes lourdes qui souffrent d’une mauvaise circulation sanguine …

Et si vous l’utilisez en cataplasmes il sera encore plus efficace, voire spectaculaire.
________

Recette du macérât de lierre grimpant :

Couper les tiges pour ne garder que les feuilles. Essuyez les une par une, de façon à ce qu’il ne reste pas d’eau dessus.
Stériliser un bocal 10 minutes dans l’eau bouillante.
Y déposer vos feuilles de lierre découpées au ciseau, de façon à ce que les actifs de la plante se libèrent plus efficacement.
Verser par-dessus de l’huile végétale bio : olive, tournesol, jojoba, noisette, sésame, tanamu … au choix.
Ajouter toujours un filet d’huile végétale de germe de blé pour la conservation.
Faites en sorte que les feuilles soient totalement recouvertes.

Laisser macérer minimum trois semaines en agitant quotidiennement.
Mettre votre bocal au soleil si possible, sinon il doit être dans une pièce où il fait bon, 20 ° minimum, plus c'est mieux.

Filtrer ensuite votre macérât et conserver le au frais s’il est destiné à être incorporé à vos crèmes amincissantes, ce qui sera une excellente utilisation car c’est une plante efficace.

RECETTES FACILES SI VOUS DEBUTEZ

voir aussi le chapitre DEBUTANTS et "Conseils pour la préparation d'une crème" ou clic sur le lien suivant : http://atelier23blog.blogspot.com/2007/11/conseils-pour-la-preparation-d1-creme.html


Astuce : pour la fabrication de crèmes pour le visage, utiliser pour le jour une huile sèche et pour le soir une huile plus grasse.






LES RECETTES INRATABLES
Baume à lèvres orange-chocolat :
1/2 cuillérée à café de cire d'abeille
1 cuillérée à café de beurre de cacao
1 cuillérée à café d'huile d'amande douce
½ cuillérée à café de gelée royale (ou miel)
3 gouttes de vitamine E
3 gouttes d'huile essentielle d’orange douce

Mélangez la cire d'abeille, le beurre de cacao et l'huile d'amande douce dans un bain-marie et faites fondre à feu doux.
Ajoutez la gelée royale (ou miel) et la vitamine E.
Terminez par l'huile essentielle.
__________________

BAUME NOURRISSANT GOURMAND (très parfumé) :
Beurre de cacao 20 gr
macérât de vanille 25 ml
cire d'abeille 1 gr
Extrait de café 6 gouttes

Faites chauffer au bain marie ensemble la cire d'abeille, le beurre de cacao.
Laisser fondre un peu puis ajouter le macérât de vanille.
Lorsque tout est fondu, ôter du feu.
Continuer de mélanger votre préparation, lorsque votre baume sera tiède ajouter l'extrait de café.
_______________

Baume du débutant (facile) : Recette de Sylvie Hampikian "Créez vos cosmétiques bio" aux Editions Terre Vivante

3 cuillères à soupe d'huile de base visage (HV noyaux d'abricot par exemple)
2 cuillères à café de cire d'abeille (en granulés)
4 gouttes d'huile essentielle de petit grain bigaradier ou de romarin à verbénone

Ce baume de couleur ivoire à la consistance d'une cire épaisse mais fondante.

__________

Baume fondant au miel (facile) : Recette de Sylvie Hampikian "Créez vos cosmétiques bio" aux Editions Terre Vivante

50 ml d'huile de base visage
2 cuillères à café 1/2 de cire d'abeille (en granulés)
1 cuillère à café de miel liquide
6 gouttes d'huile essentielle de néroli

Ce baume blanc nacré à la consistance d'un miel épais.
Faire fondre au bain marie dans un bol supportant la chaleur, l'huile végétale, la cire et le miel. Lorsque tout est fondu oter du feu, bien mélanger.
Attendre que votre préparation tiédisse puis ajouter les HE.

Ces 2 formules assez compactes sont grasses et nourissantes, elles conviennent particulièrement aux baumes pour les lèvres et crèmes de nuit.
Ne contenant pas de phase aqueuse (eau ou hydrolat) il n'est pas nécessaire de mettre de conservateur.

__________

Baume anti-rides ultra nourrissant multi-usages : yeux, lèvres, mains ... (facile) 50 grammes
Recette Atelier Cosmetic 23
3 g de cire d’abeille
20 ml d’huile de ricin
10 ml d’huile de carotte
12 ml d’huile rose musquée
5 gouttes vitamine E

Faites fondre la cire et les huiles au bain-marie.
Remuez et retirez du feu quand le mélange est fondu.
Attendez quelques instants puis ajoutez la vitamine E.
Ne traînez pas trop, le baume devient vite compact et vous ne pourriez plus ajouter vos gouttes de vitamine E.
Baume de couleur jaune clair.

__________


Recette Baume Respiratoire aux Huiles Essentielles d'Eucalyptus radiata et de Ravintsara : rhumes, refroidissements ...
Recette ATELIER COSMETIC 23


50 ml - Pour toute la famille et aussi pour bébé

Composition :Cire d’abeille : 1 petite cuiller à café
Beurre de karité : 8 grammes
Huive végétale de Noisette : 35 ml
Huile essentielle d’Eucalyptus radiata bio = 10 gouttes
Huile essentielle de Ravintsara bio (cinnamomum camphora) = 10 gouttes (dosage à 2 %).

Stériliser un pot en verre teinté 10 mn dans l'eau bouillante.
Faites chauffer ensemble au bain-marie la cire d'abeille, le beurre de karité et l'huile végétale de noisette. Lorsque tout est fondu, retirer du feu, bien mélanger le tout pendant que votre préparation refroidit.
Puis ajouter les huiles essentielles.

Dès les premiers signes de refroidissement, frictionner le thorax et le dos avec ce baume onctueux qui dégagera les voies respiratoires (très réconfortant).
Etant donné la douceur des huiles essentielles sélectionnées , il convient aussi très bien aux bébés, n'en mettez pas trop, une petite noisette suffira (choisissez des composants de base de très bonne qualité).
__________

Baume fortifiant pour ongles 30 ml (facile)
Recette Aroma-Zone :

HV Olive : 25 ml
Beurre de karité : 5 g
Cire d'abeille : 3 g
Glycérine : 2 ml
Phytokératine : 1 g
HE Citron : 3 gouttes

Faire fondre le beurre de karité avec la cire d'abeille et l'huile. Dans un autre récipient, mélanger la glycérine et l'huile essentielle.
Quand la cire est fondue, retirer du feu et laisser refroidir un peu en mélangeant de temps en temps.
Ajouter la glycérine, la phytokératine et bien mélanger. Laisser refroidir complètement.

_________



TONIQUE AUX FLEURS DE MAUVE (facile) :
Recette Atelier cosmetic 23

Tout d'abord, stériliser un bocal d'une contenance de 250 ml, 15 mn dans l'eau bouillante.
Y déposer 5 cuillers à soupe de fleurs de mauve séchées. Les fleurs de mauve ont des propriétés adoucissantes et conviennent bien aux peaux sèches et sensibles.

Faire bouillir 250 ml d'eau de source (ou eau minérale) et verser sur les fleurs de mauve. Couvrer. Laisser infuser 2/3 heures.

Filtrer à l'aide d'un entonnoir et d'un linge propre ou filtre à café;
Verser dans un flacon vaporisateur.

Pour la conservation ajouter 4/5 gttes d'extrait de pépins de pamplemousse *, conserver au réfrigérateur.

Si vous ne pouvez pas garder cette préparation au frais, en plus de l'EPP ajouter 4 gouttes de plantaserve Q naturel.

*suivant la concentration de l'EPP utilisé, vous pouvez être amené à modifier le dosage
__________


Liniment oléo-calcaire (facile) 250 ml :

Il a deux utilités : il nettoie en douceur les fesses de bébé, et pour la Maman c’est un excellent démaquillant, très doux.
Ne craignez pas l’utilisation d’eau de chaux : utilisée seule elle peut être dangereuse, mais par contre mélangée à une huile végétale appropriée, elle est sans aucun danger, bien au contraire.
Soyez simplement prudent lors des manipulations pour votre préparation, pas de projection d’eau de chaux sur la peau, encore moins dans les yeux.

Evitez les HV de colza et de jojoba, ce n'est pas un bon mélange avec l'eau de chaux.

Il vous faut :
- 125 ml d'eau de chaux (vous en trouverez en pharmacie ou sur le site Aroma Zone)
- 80 ml d'huile végétale d’olive (pour ses propriétés nourrissantes et son faible prix)
- 20 ml d'huile d'amande douce
- 20 ml de macadamia
- 7 ml d'huile de germe de blé (très riche en vitamine E et conservateur).

Vous pouvez bien sûr utiliser les huiles végétales que vous souhaitez, selon votre type de peau. L'huile d'amande douce nettoie et démaquille parfaitement.
Pas d’huile essentielle si vous vous démaquillez les yeux avec ou si vous l’utilisez pour un bébé.
Le liniment oléo calcaire se conserve bien 1 mois 1/2 à 2 mois.

Verser tous les ingrédients dans un petit saladier et mixer avec un batteur de cuisine. Mélanger le tout assez longuement.
Puis placer le saladier au bain-marie (au dessus d'une casserole d'eau chaude) car cela aide à faire prendre le mélange et évite que l'huile et l'eau de chaux ne se séparent par la suite.
Remixer puis retirer le saladier du bain-marie rebattre à nouveau 2 bonnes minutes.

Verser ce joli mélange doré à l'aide d’un entonnoir dans un ancien flacon de démaquillant préalablement parfaitement nettoyé.

Secouer le flacon avant utilisation.Vous pouvez ensuite utiliser un tonique mais il n’est pas nécessaire de rincer.

IMPORTANT : n'hésitez pas à jeter vos préparations si vous voyez apparaître des signes de moisissures.

__________


SERUM REGENERANT ANTI-AGE VISAGE (facile)
Recette Atelier Cosmetic 23

Ingrédients (prévoir un contenant de 40 ml) :

3 ou 4 grammes de beurre de karité
10 ml d'huile végétale de baobab
5 ml d'huile végétale de prunes
1/2 cuiller à café d'acide hyaluronique (anti-âge repulpant)
5 ml de glycérine végétale
15 ml de gel d'aloe vera
12 gouttes de vitamine E

12 gouttes d’huile essentielle de myrte verte
8 gouttes d'huile essentielle de maniguette fine

Faites fondre au bain marie le beurre de karité.
Pendant ce temps, versez en premier la glycérine puis l'acide hyalurénique dans votre flacon. Agiter vigoureusement.
Puis verser les huiles, le beurre de karité fondu et le gel d'aloe vera.
En dernier ajouter les gouttes de vit. E et les huiles essentielles.

Bien ré-agiter le tout de façon à ce que tous les ingrédients se mélangent.
C'est prêt. Eviter le contour des yeux.


__________

MACERAT DE ROSES DE DAMAS =
pour la fabrication d'un sérum visage régénérant et lissant

(pour peaux sensibles, séches et dévitalisées, matures)
Recette Atelier Cosmetic 23


(facile mais il y a un temps de macération assez long)

Mettre dans un bocal stérilisé des roses séchées (boutons ou pétales) jusqu'à la moitié du bocal.

Puis verser sur les fleurs :
HV noyaux d’abricot 5 ml
HV pépins de framboise 5 ml
HV germe de blé 5 ml
HV jojoba 5 ml
HV macadamia 5 ml
HV nigelle 5 ml (ou HV noisette)
HV bourrache 5 ml
Macérât de lys 5 ml
Macérât de paquerettes 5 ml
HV rosier muscat 5 ml

Il faut que les roses soient recouvertes d'huile végétale sinon elles peuvent s'altérer, compléter si besoin avec de l'huile végétale de noyaux d'abricot.
Fermer hermétiquement le bocal.
Laisser macérer 4 semaines si possible au soleil, en agitant le bocal quotidiennement.

Filtrer et avant la mise en flacon, ajouter 8 gouttes de vitamine E , 15 ml de gel d'aloe vera + 10 gouttes d’huile essentielle de roses.

Vous obtenez un super sérum régénérant, réparateur et lissant pour le visage.

__________

vendredi 28 décembre 2007

LE GEL D'ALOE VERA (aloe barbadensis)

L'aloès produit deux substances très différentes quant à leur aspect et à leurs propriétés thérapeutiques :

1/ Le latex, sève jaune et amère tirée de la partie externe des feuilles contient de l'aloïne, ses molécules ont des effets laxatifs ; le latex peut être irritant pour la peau et les muqueuses. On ne s'en sert donc pas en cosmétique ni en diététique.
2/ Le gel, composé d'un mucilage clair se trouvant au coeur des grosses feuilles, a des propriétés fortement émollientes et c'est cette substance qui est utilisée en cosmétologie, en dermatologie et en diététique ; on peut également prendre le gel par voie interne, sous forme de gélules ou de jus.
Il est obtenu à partir des feuilles de la plante qui développent des enzymes, des vitamines, des minéraux et bien d’autres éléments qui sont importants et très précieux pour la peau et la santé.
On s'en sert pour les soins quotidiens de tous types de peau (visage et corps).
Il hydrate, régénère, répare et raffermit la peau.
Il est apaisant et protecteur. Il est matifiant.
Il lisse, a un effet tenseur et astringeant.
Il vous sera utile en cas de coups de soleil, de brûlures légères, d’acné, d’eczéma, démangeaisons.
Il est purifiant (élimination des cellules mortes).
Il est très doux et peur être utilisé pour la peau sensible des enfants.


On peut aussi s'en servir pour apaiser les démangeaisons d'un chien qui se gratte, ce qui ne signifie pas qu'on aura supprimé le problème s'il a des puces ou une maladie de peau, mais en attendant de traiter, cela peut le soulager. Le gel d'aloe vera est peu odorant et les chiens l'acceptent bien.

L’aloe vera est un régénérateur cellulaire : il laisse non seulement la place à de nouvelles cellules, mais assure et accélère leur croissance grâce à ses nombreux éléments nutritifs.

Selon les études, Le Gel d'ALOE VERA peut augmenter la production de cellules fibroblastes six à huit fois plus rapidement (cellules propres au tissu conjonctif qui forme le derme de la peau). Ce sont ces cellules fibroblastes qui sont responsables de la fabrication du Collagène, et ces mêmes études montrent également que le Gel d'ALOE VERA améliore non seulement la cohésion des cellules fibroblastes, mais accélère aussi la fabrication de Collagène.

Contre le vieillissement : il réorganise les cellules épidermales situées dans la couche supérieure de la couche cornée ce qui provoque une meilleure protection de la peau contre les agents extérieurs néfastes et une meilleure réaction aux rayons du soleil.

Régulateur : Le pH normal de la peau est d'environ 5, légèrement acide ; par son pH très similaire, le Gel d'ALOE VERA rééquilibre et maintient le pH de la peau.

Cicatrisant : répare les tissus, améliore la cicatrisation...

Antiseptique : l’Aloès contient au moins 6 agents antiseptiques (lupeol, acide salicylique, azote uréique, acide cinnamique, phénol et souffre. Il tue les bactéries, virus et champignons ; active la reproduction cellulaire et la formation du tissu sain.


Soin du visage :
Appliquer une petite quantité, laisser agir environ quelques minutes. Ensuite appliquer votre crème de soins.
Si vous avez l’habitude d’utiliser en soin une huile végétale ou un baume au beurre de karité, le gel d’aloe vera viendra matifier votre peau en seconde couche et aura un effet tenseur.

N'hésitez pas à en incorporer dans vos préparations cosmétiques. Ne le faites pas chauffer, il perdrait une partie de ses propriétés. Conservez le au frais et à l'abri de la lumière, dans un flacon opaque.

__
ASTUCE : pour discipliner vos sourcils, mettez une goutte de gel d'aloe vera sur une petite brosse pour donner à vos sourcils une jolie ligne, le gel les aidera à tenir en place.

Ou en acheter :
http://www.atelier-cosmetic-bio.com/ (en pommadier verre teinté brun recyclable = 60 ml - qualité biologique, pur gel d'aloe vera à 97,8 %)
http://www.atelier-cosmetic-bio.com/aloe-vera-xsl-303.html


jeudi 27 décembre 2007

mercredi 26 décembre 2007

DEODORANT NATUREL : LA PIERRE D'ALUN

ALUN NATUREL OU SYNTHETIQUE !


La pierre d’alun est un excellent déodorant corporel. Elle est utilisée pour neutraliser la transpiration, empêcher la fermentation et éliminer les mauvaises odeurs. Elle a ainsi la faculté d'inhiber la formation de bactéries malodorantes sur la peau. Elle est idéale pour les personnes allergiques aux déodorants classiques contenant des parfums et autres produits chimiques. Elle s’utilise sur la peau humide en laissant une fine couche.

Normalement, elle est sans danger pour la santé mais voilà, il faut bien la choisir …

Vous trouverez dans le commerce de la pierre d’ALUN NATUREL et de la pierre d’ALUN SYNTHETIQUE. Elle peut être brute ou polie, en encore présentée en stick.

La pierre d'alun de potassium est à base d'alunite naturelle extraite de mines. Elle est à base de sel de Potassium qui est un élément naturel.

La pierre d'alun d'ammonium est fabriquée par les industries chimiques asiatiques avec du sel d'ammonium obtenu par synthèse. Elle est à base de sel d'ammonium (NH4) 2 SO4, élément qui est un sous-produit de l'industrie chimique lourde. Mieux vaut ne pas la choisir car elle serait nocive pour la santé.
Elle doit obligatoirement être déclarée comme "AMMONIUM ALUN".

La pierre d'alun naturel se reconnaît à sa composition, pas à son apparence car elle ressemble vraiment à la pierre d’alun synthétique, les prix sont presque identiques.

La loi sur les cosmétiques exige que les fabricants déclarent les ingrédients contenus dans les produits, sur leurs étiquettes, donc normalement vous ne pouvez pas vous tromper…

La pierre d'alun naturelle est identifiée comme "POTASSIUM ALUM". Son efficacité est bien meilleure et il n’y aurait pas de risque à s’en servir quotidiennement.

jeudi 20 décembre 2007

Peau hypersensible, eczéma, démangeaisons...

Quels produits de base peut-on utiliser lorsque la peau est irritée, sensible, sujette à des démangeaisons ?
Cliquez sur le lien ci-dessous, vous y trouverez des conseils de bluetansy et des explications sur des ingrédients à utiliser dans vos préparations :
http://labelblue.canalblog.com/archives/2005/11/30/1054597.html

lundi 3 décembre 2007

HUILES ESSENTIELLES (liste par ordre alphabétique)

Voir aussi le chapitre "Dosage des huiles essentielles" et DIFFUSION DES HUILES ESSENTIELLES

Alchillée millefeuille (Achillea millefolium)
Chémotype : limonène, linalol, béta-caryophyllène, 1,8-cinéole, camphre
Couleur : bleu foncé
Parfum : frais, herbacé, mentholé
PROPRIETES :
Anti-inflammatoire puissant
Vulnéraire, cicatrisante (peau, plaie), hémostatique (petites coupures, après-rasage)Décongestive et astringente
Antispasmodique
Cholagogue, cholérétique
Anti-allergique
Indications :
- Névrites, névralgies
- Peaux irritées, abîmées, acné, feu du rasoir, petites coupures, crevasses, rides, gerçures, eczéma
- Insuffisance hépatobiliaire et digestive, lithiase rénale
- Entorse, foulure, ulcère variqueux
- Dysménorrhées, aménorrhée (règles douloureuses ou peu abondantes), prostatite
Usage externe : En synergie avec d'autres huiles
- Applications locales pour le soin de la peau
- Frictions en regard des organes concernés
Précautions d’emploi : A fortes dose, neurotoxique et abortive
Interdite aux femmes enceintes, allaitantes, aux enfants et aux sujets épileptiques
____
HE Angélique (angelica archangelica)
Propriétés : tonique, excitante à faible dose, sédative en dose élevée. Recommandations : anxiété, troubles digestifs reliés à l'anxiété Usages : 1 goutte d'angélique dans un grog après le repas. En pratique : grog Précautions : photosensibilisante. Interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans.
____
Huile essentielle Baie rose Graines (Madagascar)
(Schinus terebinthifolius)

L'arbre appelé aussi "faux poivrier" peut mesurer jusqu'à 15 mètres de hauteur.
Ses feuilles sont persistantes, aromatiques, froissées et peuvent atteindre 15 cm de long.
Elles dégagent une odeur poivrée, ou une odeur de térébinthe.
Les fleurs couleur blanc crème sont disposées en grappes pendantes. Elles sont
mellifères et permettent la production d'un miel discrètement parfumé.
Les baies roses, deviennent rouge corail en été, font 8 mm de diamètre et ont une odeur poivrée.
L'arbre secrète une résine odorante.

La Baie rose réchauffe, stimule comme toutes les épices, elle est conseillée pour le confort musculaire, articulaire et circulatoire. Son caractère d'épice doux et sucré reflète un tempérament féminin, on la recommande d'ailleurs contre les complications liées au cycle féminin.
Propriétés : tonique, anti-inflammatoire, astringent, vasoconstricteur, rééquilibrant du cycle féminin (atténue les troubles liés à ce cycle).

Source : © Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
_____

Huile essentielle Basilic tropical (Ocimum basilicum) Madagascar

Equilibrant nerveux, le Basilic tropical apaise la nervosité et relaxe. Il vous aidera à vous évader du quotidien et à éloigner l’anxiété, à vous détacher des idées noires et à vous concentrer. Le confort digestif, nerveux et allergique sont ses domaines de prédilection mais il mérite d'être plus connu pour ses intérêts sur le confort circulatoire et respiratoire.
La plante, botanique et tradition malgache :Le Basilic tropical appartient à la famille des Lamiacées genre Ocimum, espèce basilicum.
Le Basilic tropical est originaire d’Inde. Plusieurs espèces du genre Ocimum sont valorisées en aromathérapie et il existe de nombreuses variations botaniques (hybrides, variétés) et biochimiques (chémotypes). On trouve par exemple à Madagascar le « Romba » (Ocimum gratissum) qui permet de produire une huile essentielle très riche en eugénol, d’où sa dénomination : Basilic à eugénol.
Le Basilic tropical est une plante de petite taille avec de nombreuses petites branches dressées, arrondies quadrangulaires. Les feuilles dont chaque paire est née sur un même nœud sont ovales, brillantes. Les fleurs sont de couleur blanche, bleue lavande ou mauve pâle groupées un épi terminal.
L’extraction de l’huile essentielle : L’huile essentielle de Basilic tropical est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des parties aériennes de Ocimum basilicum. La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune, liquide avec une odeur caractéristique celle de l’estragole.
Propriétés et indications : L’utilisation de l’huile essentielle de Basilic tropical ne présente pas de contre-indication particulière. Son arôme "culinaire" nous incite à l’utiliser de préférence en interne.
-Antispasmodique puissant, tonique digestif indiqué pour les spasmes, nausées, digestion difficile en synergie avec la Menthe poivrée, le Romarin verbénone, le Gingembre frais en usage interne et externe dilué dans une huile végétale.
- Equilibrant nerveux indiqué pour le stress, surmenage, anxiété, angoisse en synergie avec le Ravensare aromatique, Ylang extra en olfaction, diffusion et usage externe dilué dans une huile végétale.
- Antihistaminique indiqué pour les allergies notamment respiratoires en synergie avec l'Hélichryse femelle (action respiratoire) et le Katrafay (action anti-inflammatoire) en diffusion, usage interne et usage externe dilué dans une huile végétale.
- Décongestionnant veineux indiqué pour les jambes lourdes, varices en synergie avec le Niaouli type II, Issa, Calophyllum en usage externe.
- Mucolityque indiqué en cas d'encombrement respiratoire, de toux sèche et spasmodique en association avec des huiles à cineole (Helichryse femelle, Ravintsara, Saro) et le Iary en diffusion et usage externe.

© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
_____
Absolue Baume de Tolu (résine) (Myroxylon balsamum)
Principaux constituants biochimiques :
styrène, sesquiterpènes : a-copaène, ß-caryophyllène, a- et d-cadinènes, calaménène, alcools benzylique et cinnamique, benzoate d’éthyle, cinnamate et benzoate de benzyle,
phénols : eugénol (tr.), coumarines
Le baume de Tolu est obtenu à partir de la résine des baumiers. Cette résine qui durcit au contact de l’oxygène est obtenue par incision en V de l’écorce de cet arbre. Ce baume a une forte odeur de vanille et de cannelle. On l’utilise dans les parfums mais aussi et surtout en médecine traditionnelle et moderne. Les indiens l’utilisaient par exemple (et l’utilisent toujours) en le faisant brûler avant de le faire respirer aux malades souffrant d’affections respiratoires, de migraines ou de douleurs articulaires.
Chez nous il est surtout connu pour ses actions fluidifiantes des sécrétions bronchiques en cas d’infections des voies respiratoires de type obstructives avec toux sèche et difficultés respiratoires.
Il entre aussi souvent dans la composition de pommades pour nourrir le derme et soigner les affections de la peau.
Propriétés :
Anticatarrhale, expectorante, balsamique
Antiseptique urinaire Anti-inflammatoire
Indications :
Infection catarrhale mucopurulente chronique, bronchite chronique, toux, pneumonie, tuberculoseCystite urétrite, prostatite (inflammation chronique des voies urinaires).
En cosmétique :
L’absolue de baume de tolu est très recherché en parfumerie. Recommandé pour les peaux abîmées, irritées et sèches. Le Baume de Tolu est un excellent déodorant que vous pourrez utiliser dans un baume ou une crème.Traite les affections cutanées dues au froid, à la chaleur ou aux frottements.
__________
HE Bay de St Thomas (pimenta racemosa)
Partie distillée : feuilles Provenance : Caraïbes
Chémotype : eugénol, beta-caryophyllène, chavicol
Principales propriétés : Anti-bactérienne puissante, anti-virale, anti-fongique, neurotonique, aphrodisiaque.
Indications :
l'huile essentielle de Bay de Saint Thomas convient dans les cas d'infections et de douleurs dentaires. Amygdalite.
Hépatite virale.
Cystite, infection urinaire.
Sinusite, bronchite, grippe. Asthénie, Hypotonie.
Douleurs articulaires et musculaires. Entorse, claquage.
Péllicules, perte de cheveux.
___________
HE Bergamote BIO (citrus bergamia)
Originaire d’Asie tropicale, ce petit arbre mesure 5 mètres et présente des feuilles vertes, lisses et ovales. Les fleurs blanches très parfumées donneront de petits fruits ronds comme une orange miniature, vert foncé puis jaune à maturité.
Propriétés : antibactérien, antispasmodique, carminative, digestive, laxative, calmante et sédative du système nerveux central.
Recommandations :
Inappétence, digestions difficiles, colites, dyspepsies
Leucorrhées, cystiques
Acné, eczéma, psoriasis, séborrhée
Anxiété, stress, dépression
La bergamote fournit une essence dont la finesse et l’odeur fraîche et hespéridée a contribué à sa réputation mondiale et à son utilisation massive en parfumerie.
Sa fragrance très agréable et son tropisme pour le système nerveux la placent parmi les meilleurs produits pour agir sur le stress et les pathologies en découlant.
Précautions d’emploi : Déconseillé pendant les trois premiers mois de grossesse.Irritation cutanée possible à l’état pur.Risque de photosensibilisation. Ne pas appliquer avant exposition solaire.
_____
HE Bois de Hô (Cinnamomum camphora ct linalol)
Antibactérienne puissante. Antivirale et et stimulante immunitaire. Fongicide. Antiparasitaire. Aphrodisiaque, tonique sexuelle. Analgésique douce. Régénératrice tissulaire.
Indications : infections pédiatriques bronchopulmonaires : rhino-pharyngite, bronchite, grippe. Infections urinaires et gynécologiques : cystite, vaginite, leucorrhée, vulvite. Mycoses cutanées, unguéales et gynécologiques.
Dépression, surmenage, fatigue nerveuse. Acné, escarres, rides.
Précautions d’emploi : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse.
____
HE Bois de rose (Aniba parviflora Mez. ou Aniba rosaeodora Ducke var amazonica)
Propriétés : antibactérien. Antifongique. Anti-infectieux. Tonique. Rééquilibrant dermique. Recommandations : infections de l'ORL, bronchites chez l'adulte et l'enfant. Mycoses cutanées, candidoses. Vaginites, cystites. Fatigue, surmenage, dépression. Peau.
Usages : préparer une friction ou une onction et appliquer sur le cou, la poitrine, en cas d'infections ORL et bronchites.
Reconnue comme anti-fongique et bactéricide, le bois de rose est l'huile par excellence pour tout type de peau.
En cure de 3-4 semaines, à 15% dans l'huile de germe de blé contre les vergetures et les taches de rousseur, pour les peaux fragiles, irritées, fatiguées.
Efficace contre l'acné par petites touches.
Synergies : en diffusion, seule ou associée à la lavande, à la camomille, à la marjolaine, au petit grain, à la lavande citronnée pour favoriser la détente.
Le bois de rose suggère la douceur, la volupté ; il est un tonique sexuel.
En pratique : bain - massage - friction - onction - diffusion - enveloppement
En résumé :Le bois de rose fournit une huile essentielle efficace et d'une tolérance cutanée excellente.
Avec le ravintsara, elle forme un couple synergique remarquable pour traiter un grand nombre de pathologies virales et bactériennes chez les enfants.
Au quotidien, une goutte de bois de rose dans votre crème de jour préviendra l'apparition de rides et stimulera la régénération du tissu cutané.
Précautions d'emploi : Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.
Sous contrôle d'un aromathérapeute, l'huile essentielle de bois de rose peut être utilisée pour les bébés.
________________
Camomille noble ou romaine (Chamaemelum nobile - anthemis nobilis)
Propriétés : anti-inflammatoire, antispasmodique. Antiparasitaire. Antalgique. Tropisme cutané.
Recommandations : névrites, névralgies, zona, sinusites, migraines, asthme nerveux. Parasitoses intestinales. Coup, blessure, traumatisme. Eczéma, psoriasis, acné, aphtes, peaux sensibles ou couperosées.
Usages : tous les usages externes conviennent à la camomille mais son prix nous la fait réserver aux onctions.
Contre la dentition douloureuse des enfants : 1 g. d'huile végétale et 1 g. de camomille sur le doigt, masser les gencives.
Cosmétique : ajouter la camomille aux crèmes de jour, contour des yeux et paupières.
Synergies : avec oranger petit grain, lavande, bois de rose, palmarosa.
En pratique : massage - friction - onction - bain - enveloppement - diffusion en synergie
La camomille noble ou romaine est très chère ; recherchez la camomille pure à angélate d'isobutyle pour éviter d'être trompé par des préparations qui contiennent seulement un faible pourcentage de camomille ou même parfois une "fausse" camomille.
Il ne faut pas la confondre avec la matricaire ou la camomille allemande d'une couleur bleu-vert caractéristique.
____
HE Cannelier de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum)
Son odeur est forte et chaude, épicée et boisée. Le cannelier appartient à la famille des Lauracées.
Originaire du Sri Lanka, il fournit une épice connue dans le monde entier, la cannelle, souvent présentée sous forme de bâtonnets, qui sont des segments d’écorce séchée au soleil.
Propriétés et indications : L’huile essentielle de feuille de cannelier est un excellent antiseptique. Elle est indiquée dans les cas d’infections intestinales ou urinaires, telles que la dysenterie, l’entérocolite ou la cystite, car elle est à la fois anti-infectieuse, antivirale et antiparasitaire. Elle peut donc être administrée en tant que vermifuge.
Elle peut aussi être appliquée sur les furoncles, les abcès, les verrues ou l’acné grâce à sa propriété antibactérienne.
L’huile essentielle de feuille de cannelier est dotée de vertus toniques et stimulantes. Elle est recommandée pour soulager des problèmes de circulation sanguine, et permet de surmonter une fatigue passagère et de remédier aux somnolences ainsi qu’à l’impuissance. Elle est préconisée pour traverser les coups de froid et résister aux agressions de la grippe, de l’angine, de la bronchite et de toutes ces maladies hivernales.
L’huile essentielle de feuille de cannelier est à préférer à celle d’écorce de cannelle, trop agressive pour la peau.
Usage externe : en massage sur les zones douloureuses (abdomen, estomac en cas de douleurs digestives).
A utiliser diluée en usage externe.
Dans le bain pour revigorer l’organisme.
En diffusion, mélangée avec une autre huile plus douce.
Usage interne : diluée dans une huile grasse et intégrée dans une capsule de charbon végétal ou dans une cuillerée de miel, quelques gouttes contre les infections de l’appareil digestif, contre le manque d’appétit, contre les états grippaux et les infections de l’appareil respiratoire.*
____
HUILE ESSENTIELLE DE CAROTTE
(Daucus carota)
Propriétés : Drainante, dépurative hépato-rénale
Tonique et stimulante générale
Hypertensive
Hypocholestérolémiante
Régénératrice hépato-cellulaire.
Indications :
Insuffisance hépatique et rénale
Hypotension
Asthénie nerveuse
En Cosmétique : soin de la couperose, de l'eczéma, de l'acné. Tend à effacer les tâches brunes ou de vieillesse.
Précaution d'emploi : déconseillé aux enfants de moins de 6 ans. Déconseillé chez la femme enceinte.
____
Cèdre Atlas (Cedrus atlantica)
Propriétés : lymphotonique, bruleur de graisses ; cicatrisant.
Recommandations : stimulation du système lymphatique, cellulite, rétention d'eau. Plaies, dermatoses, démangeaisons.
Très utilisé dans les préparations amincissantes en synergie avec l'HE de citron, de lemon grass, de christe marine, de genevrier, de cyprès...
En bain pour soulager et favoriser la cicatrisation.
Le cèdre bois entre dans les synergies respiratoires comme antiseptique broncho-pulmonaire (associer avec le pin sylvestre, l'eucalyptus radiata, le romarin à cinéole).
Précautions : pouvoir abortif et neurotoxique à long terme : déconseillé chez la femme enceinte et les jeunes enfants. Possibilité d'irritation cutanée si appliquée pure.
BON A SAVOIR : le cèdre atlas est 8 à 10 fois moins toxique que le Thuya occidentalis appelé au Canada "cèdre". De là des confusions et des conséquences graves.
____
HE Céleri (Apium Graveolens)
L'huile essentielle de céleri est tonique, sédative, stimulante hépatocystaire et rénale, antipigmentaire.
En massage, cette huile essentielle atténue les taches pigmentaires (taches de vieillesse ou taches solaires).
__
Ciste bio (cistus ladaniferus) A.-pinene, p-cymène, bornyl acetate
Propriétés : antivirale, anti-infectieuse. Neurotonique. Coagulante. Cicatrisante.
Recommandations : maladies infantiles et auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques). Nervosité, insomnie, anxiété, frigidité.
Hémorragies, épistaxis, cicatrices anciennes, vergetures.
L’huile essentielle de ciste est un formidable anti rides, en particulier pour le cou et le décolleté, à incorporer dans vos crèmes.
Pour les pathologies tels que sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde il est essentiel de consulter un médecin aromathérapeute.
____
HE Citron (Citrus limonum ou limon)
Propriétés : antiseptique, antiviral, anti-infectieux, bactéricide, tonique. dépuratif, amincissant, fluidifiant sanguin.
Usages : assainit l'air, tue les germes d'infections contagieuses comme le rhume et la grippe. Détruit les germes associés aux mauvaises odeurs : tabac, friture, moisissure...
" L'HE de citron neutralise les bacilles de la typhoïde, de la diphtérie, le staphylocoque doré et le pneumocoque en moins de 3 heures ." Dr Valnet".
Son action bactéricide est appréciée dans le contrôle des bactéries causant la mauvaise odeur de la transpiration.
Par son action tonique, elle agit sur la mémoire, la concentration, la fatigue intellectuelle. L'H.E. citron stimule les fonctions digestives et éliminatoires ; elle est préventive en ce qui concerne la formation de calculs. Elle est très utilisée dans les cures d’amincissement pour son pouvoir dépuratif et son action sur le système lymphatique.
L'huile essentielle de citron se comporte comme la vitamine P en diminuant la perméabilité des capillaires et en augmentant leur résistance. Très bon antiseptique de la bouche, maintient la santé des gencives.
Usage interne avec modération : 1 g. 3 fois par jour dans un excipient en dehors des repas pendant 21 jours constitue une cure de vitalité.
Synergies : s’utilise en synergie avec tous les agrumes (HE de pamplemousse, d’orange ...
En diffusion, avec HE d’eucalyptus à feuilles radiées, pin sylvestre, ravensare aromatique en période de grippe ; avec l’HE d’orange pour créer une ambiance olfactive.
ATTENTION Précautions d’emploi : photosensibilisante. Dermocaustique si appliquée pure sur la peau. Interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 5 ans.
____
Citronnelle bio (cymbopogon winterianus)
Indications : Rhumatismes, arthrite, tendinites (en massage diluée dans de l’huile végétale de jojoba, millepertuis ou noisette).
Présence de moustiques (préventif) et piqûres de moustiques (curatif) en diffusion atmosphérique et en application sur les membres exposés. 1 ou 2 gouttes localement sur les piqûres de moustique.
Transpiration excessive - Assainissement de l'air.
Synergies :
Ajouter des huiles essentielles de cèdre, et de géranium, pour une action renforcée contre les moustiques. Rhumatismes, tendinite, arthrite : eucalyptus citronné, gaulthérie couchée, genévrier.
Précautions d'utilisation : Irritation cutanée possible à l'état pur ; utiliser dilué sur les peaux sensibles. Déconseillée dans les 3 premiers mois de la grossesse.
____
Huile essentielle de clémentine citrus clementina
Chémotype : limonène, myrcène, linalol, alpha-sinensal
Propriétés :
- Calmante, relaxante, favorise le sommeil et la relaxation.
- Antiseptique- Antispasmodique.
En cosmétique, l'huile essentielle de clémentine est utilisée pour les peaux mixtes et grasses, dans les soins minceur (rétention d'eau, cellulite).
En parfumerie : en association avec la vanille, l'helichryse, le petit grain bigaradier, les autres agrumes (citron orange douce, pamplemousse, combawa, bergamote...)
En diffusion : seule ou en synergie avec d'autres huiles essentielles pour se détendre, pour désodoriser et parfumer une pièce.
Précautions d'emploi : tenir éloigné des enfants et des yeux.
- Déconseillée pendant les 3 premiers mois de la grossesse.
_________
Huile essentielle Combawa (Citrus hystrix)
L'huile essentielle de combawa petit grain est anti-inflammatoire et excelle pour traiter les troubles du sommeil, la nervosité et les angoisses. Le fruit ressemble à un petit citron vert.
Elle possède également une action digestive, on peut l'utiliser pour aromatiser sa cuisine.
Propriétés : anti-inflammatoire, antirhumatismale, antalgique, calmante et sédative en diffusion.
____
Huile essentielle Croton geayi (Madagascar)
Le Croton geayi utilisé par les malgaches comme antitussif et antispasmodique est riche en linalol et sesquiterpènes ce qui lui confère des caractéristiques olfactives agréables et originales avec des notes florales et boisées.
Excellente en massage et diffusion, c’est une huile sans agressivité, très bien tolérée en application cutanée.
Nous la conseillons pour ses propriétés sur le système nerveux, antispasmodique et équilibrante, elle prévient la fatigue nerveuse.
© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
____

Huile essentielle Curcuma rhizomes (Madagascar)
Antiparasitaire et stimulant digestif, l'huile essentielle de Curcuma est conseillée en cas d'insuffisance digestive et plus particulièrement hépatique.
La plante, botanique et tradition malgache : Le Curcuma appartient à la famille des Zingibéracées genre Curcuma, espèce longa. Le Curcuma est une plante de moins d’un mètre avec un rhizome de couleur jaune safran. Originaire du sud de l'Asie elle est très anciennement introduite à Madagascar.
L’extraction de l’huile essentielle : L’huile essentielle de Curcuma frais est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des rhizomes frais de Curcuma longa. La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune orange, liquide.
Biochimie de l’huile essentielle :L’huile essentielle de Curcuma frais est caractérisée par la présence majoritaire de cétones sesquiterpéniques avec ar-turmérone et des isomères représentant plus de 70% de la composition totale. On note ensuite la présence de quelques monoterpènes (alpha phellandrène, limonène), de monoterpénols (citronnellol, alpha terpineol), d’oxydes monoterpéniques (1,8 cineole) et de sesquiterpènes (ar-curcumène.)
Propriétés et indications : La composition majoritaire en cétone peut indiquer selon certains auteurs une activité neurotoxique et abortive. Cependant les turmérones sont des cétones sesquiterpéniques, d'une toxicité faible. - stimulant digestif et hépatique indiqué pour l’insuffisance digestive et hépatique en prise interne.- antiparasitaire digestif- anti-inflammatoire et antalgique indiqué pour les rhumatismes en association avec le Katrafay, le Gingembre frais dilué dans l’huile de Calophyllum.« …Mais les propriétés médicinales de cette plante sont encore plus remarquables. En effet elle incite le foie, organe calorique, à un surplus d’activité, augmente la sécrétion de la bile, la rend fluide, empêche la formation de calculs.
Le foie, sous cette influence, « reprend goût » aux aliments. Il n’apparaît aucune soif, si brûlant que soit cet épice. Cela indique bien que cette plante, bien qu’elle stimule l’organisation calorique du foie, n’intervient aucunement de façon malsaine dans l’organisme liquide de cet organe – qui est la plus grosse glande du corps. » L’Homme et les Plantes Médicinales, Tome 3, Wilhelm Pelikan, éditions Triades.

© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
____
HE Cyprès toujours vert (Cupressus sempervirens)
Propriétés : décongestionnant veineux, lymphatique, prostatique, emménagogue. Neurotonique. Anti-tussif. Recommandations : varices, hémorroïdes, oedème des membres inférieurs, cellulite, règles difficiles, congestion, prostatite. Fatigue nerveuse. Toux persistante. Énurésie.
Usages : une huile essentielle majeure dans tous les troubles reliés à la circulation ; toutes les applications externes lui conviennent ; bien respecter la durée des cures.
Associer à la lavande aspic ou à l'eucalyptus à feuilles radiées pour calmer la toux.
On peut préparer une huile de massage avec le cyprès et en masser le bas du dos de l'enfant de plus de 7 ans, en cas d'énurésie, durant 7 jours consécutifs ; faire une pause de 7 jours puis recommencer au besoin ; ce traitement doit s'accompagner si possible d'un bilan santé physique et d'un suivi psychologique.
Synergies :
avec l'huile essentielle de citron dans les troubles de circulation.
Avec niaouli et Tea Tree, dans une préparation de friction très légère (vérifier la tolérance) pour les hémorroïdes.
À 40% avec lavande aspic ou eucalyptus à feuilles radiées en diffusion ou en friction pour calmer la toux.
En pratique : bain - massage - friction - onction - enveloppement - diffusion en synergie.
Le cyprès toujours vert n'est pas dangereux si l'on respecte bien le dosage prescrit et la durée du traitement.
Précautions : interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans.
____
HE Eucalyptus (Eucalyptus globulus, eucalyptus radiata)
On dénombre près de 300 variétés d'eucalyptus. La plus employée est l'eucalyptus globulus, mais l'eucalyptus radiata a un arôme plus agréable et nous la recommandons car elle est est moins irritante pour la peau si elle est employée par exemple pour traiter une varicelle, ou rougeole...
L ‘eucalyptus est un bon immunostimulant, excellent pour les personnes fatiguées, abattues et sujettes aux rhumes à répétition.
On l'utilise en inhalation pour ses vertus décongestionnantes en cas de rhume, mais il a de nombreuses vertus moins connues.
L'HE d'eucalyptus a un très grand pouvoir bactéricide et antiviral. Diffusée dans une pièce, elle protégera les enfants (et les adultes) de la grippe et des maladies infectieuses infantiles. Un atomiseur contenant 2% d'huile essentielle d'eucalyptus tue 70 % des staphylocoques présents dans l'air ambiant.
En Afrique du Nord, des eucalyptus ont été plantés dans les régions marécageuses et insalubres afin de prévenir la propagation du paludisme.
C'est un puissant répulsif pour les insectes (pour chasser les moustiques mélanger des HE d'eucalyptus et de citronnelle / à utiliser en diffusion). C'est un bon anesthésique local, il peut calmer les douleurs aiguës du zona liées à l'inflammation de certains nerfs sensitifs. Dans ce cas, l'utiliser en synergie avec la bergamote. Déconseillée pendant les 3 premiers mois de grossesse.
Enfin si vous avez du goudron sur vos vêtements ou sur la peau (à la plage) l'HE d'eucalyptus vous en débarrassera aisément.
____
HE eucalyptus polybractea à cryptone
Eucalyptus polybractea cryptonifera
Partie de la plante distillée : feuilles
Chémotype : para-cymène, spathulénol, cryptone, 1,8-cinéole, phellandral, béta-phellandrène, cuminal, geranial
Autre dénomination : eucalyptus à bractées multiples CT cryptone, eucalyptus cumin
De la famille des myrtacées, cet arbre originaire d'Australie apprécie les sols humides et présente des fleurs blanches à nombreuses étamines groupées. Parmi les 3000 espèces d'eucalyptus, celui ci offre une spécificité unique qui en fait une huile essentielle de choix pour agir sur une cause virale dans des problèmes gynécologiques ou urinaires (Dominique BAUDOUX).
Propriétés :
- Anticatarrhale, expectorante, mucolytique
- Antivirale- Antiamibienne, antimalarique
- Anti-inflammatoire
- Décongestionnante prostatique
Indications : - Infections gynécologiques et urinaires d'origine virale : condylômes acuminés, dysplasies du col utérin, chlamydioses, prostatites virales et congestives, urétrites, cystites- Amibiases, dysenteries, kystes amibiens, parasitoses intestinales- Rhinopharyngite, bronchite aigües et chroniques- Paludisme
Usage externe : - En frictions diluée dans une huile végétale
Précautions d'emploi : voie interne réservée au thérapeute.- Déconseillée chez les femmes enceintes et allaitantes et aux jeunes enfants de moins de 6 ans- Dermocaustique (irritation possible à l'état pur)
__________
Huile essentielle Famonty parties aériennes (Pluchea grevei )
La texture épaisse du Famonty est étonnante en application cutanée, elle se comporte comme une huile végétale. Action anti-inflammatoire, phlébotonique puissante et rapide.
Excellente activité hormonale, oestrogen-like.
Une nouvelle huile essentielle qui vous surprendra par son efficacité et son originalité. Réservé aux initiés qui veulent ouvrir leur horizon aromatique...

La plante, botanique et tradition malgache :Le Famonty appartient à la famille des Astéracées genre Pluchea, espèce grevei. Il existe plus de 70 espèces au sein du genre Pluchea. On dénombre quatre espèces à Madagascar (Pluchea tomentosa, Pluchea bojeri, Pluchea aphananta, Pluchea grevei) avec pour certaines espèces des variétés décrites.Le Famonty est un arbuste à feuilles alternes, longues et étroites, 5 à 10 fois plus longues que larges, mesurant environ 3 cm. Les feuilles et tiges feuillées sont finement pubescentes, elles sont couvertes de poils fins et courts. Les fleurs sont regroupées en capitules, sans pédoncule (sessile), serrées en petits glomérules, elles semblent insérées au même niveau. Elles sont de couleur jaunâtre.Le Famonty est présent dans le Sud Ouest de Madagascar dans la région de Tuléar. Il pousse sur des sols sablonneux, dans un climat chaud et sec sur les mêmes terrains que d’autres plantes aromatiques spécifiques de cette région notamment le Katrafay (Cedrelopsis grevei) et le Croton geayi.
Le Famonty est traditionnellement utilisé contre les luxations, foulures.
Le terme « Famonty » vient de « Fontina » qui signifie « action de revenir à sa place naturelle » et « Famonto » qui signifie « état de ce qui est enflé, gonflé ». Le Famonty est aussi utilisé en décoction pour les maux de têtes provoqués par des troubles digestifs et sur les pathologies du foie.
L’extraction de l’huile essentielle :L’huile essentielle de Famonty est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des parties aériennes de Pluchea grevei. La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune, liquide avec une odeur caractéristique.L’extraction de cette huile est à notre connaissance récente (2005) à l’initiative de Bio’Mada.

Propriétés et indications :
Anti-inflammatoire indiqué pour les inflammations articulaires et musculaires en synergie avec le Katrafay et des huiles riches en aldéhydes (Eucalyptus citronné, Citronnelle, Combava petit grain, Gingembre frais) en dilution dans l'huile de Calophyllum.
Circulatoire indiqué pour stimuler la circulation sanguine en synergie avec le Niaouli type II, le Issa, dilution dans l'huile végétale de Calophyllum.Protecteur cutané, radio protectrice en synergie avec le Niaouli type II.Bonne tolérance en usage externe.

© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
____
Fenouil (Foeniculum vulgare ssp dulce)
Propriétés : oestrogen-like (*) .
Antispasmodique, anti-inflammatoire, antalgique.
Stomachique, cholagoque, dépuratif.
Recommandations : aménorrhées, règles irrégulières, syndrome pré-mensuel, ménopause et préménopause. Asthme d'origine nerveuse, palpitations, spasmes neuromusculaires, hoquet.
Flatulences, dyspepsies, colites spasmodiques, indigestion.
Usages : vu sa toxicité, utiliser occasionnellement en friction.
Le goût du fenouil le rend intéressant à incorporer dans l'alimentation.
Penser à l'effet de plateau : cures de quelques jours à la fois.
Synergies : le fenouil s'emploie habituellement seul.
En pratique : friction - grog.
Précautions : interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans. Bien que le fenouil soit réputé galactogène, nous ne recommandons pas de l'utiliser à moins de supervision par un aromathérapeute.
(*) agit comme les oestrogènes
Gaultérie couchée ou Wintergreen (Gaultheria procumbens)
Propriétés : anti-inflammatoire, antispasmodique. Hépatostimulant.
Recommandations : toutes les conditions de douleurs musculaires et articulaires (élongation, bursite, tendinite, crampes, arthrite, épicondylites, sciatiques...). Paresse du foie.
Usages : la gaulthérie s'emploie en application externe.
Synergies : avec l'eucalyptus citronné, le pin sylvestre.
En pratique : massage - friction. Précautions : interdite aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans. Toujours appliquer dans une huile végétale grasse, vérifier la tolérance sur la peau.
__
Genevrier (jupinerus communis)
Propriétés :
Antirhumatismal (favorise l’excrétion des toxines rénales et de l’acide urique)
Antalgique, anti-inflammatoire : arthrite, goutte, névrite, sciatique, rhumatismes, algies rhumatismales. Règles douloureuses ou faibles, leucorrhées
Colites inflammatoires et spasmodiques, entérocolite fermentaire
Diurétique (élimine les problèmes de rétention d’eau, favorise l’amincissement, lutte contre la cellulite) Antiseptique digestif, urinaire, sanguin et pulmonaire
Anticatarrhal, expectorant Acné, peau grasse, eczéma, herpès, séborrhée du cuir chevelu.
Synergies :
Amincissement : citron, géranium, cyprès, criste marine, fenouil
Douleur : pin sylvestre, gaulthérie, eucalyptus citronné
Diffusion : cyprès, lavande et bois de santal Précaution : utiliser dilué et éviter en cas de grossesse et de maladie rénale. Usage externe.
__
Géranium (pelargonium graveolens)
Propriétés :
Cette huile essentielle est exceptionnelle pour la peau : couperose, vergetures (prévention), tonique astringent cutanée, zona, eczéma, psoriasis, impetigo, acné (fumigation), plaies
Mycoses cutanées et gynécologiques
Antifongique puissant, antibactérien efficace, hémostatique remarquable (saignement de nez) et cicatrisant. Favorise l’assimilation des sucres et amidons : amincissement, diabète, rétentions d’eau.
Antalgique et anti-inflammatoire : rhumatismes osteo-articulaires
Hémoroïdes, phlébites Eloigne les moustiques
Asthénies et fatigue générale : pour les fatigues profondes, 3 gouttes (diluée dans de l’huile végétale) en massage le long de la colonne vertébrale
Synergies : Amincissement : citron, genièvre, cèdre
Antitabac : lavande, sauge, marjolaine
Diffusion : lavande, litsea cubeba, bois de rose, marjolaine, eucalyptus, thym,…
Précaution : éviter pendant les trois premiers mois de grossesse.
__

Huile essentielle Gingembre frais (Zingiber officinalis) Madagascar

Utilisé en cas de digestion difficile et contre les douleurs musculaires et articulaires, le Gingembre tient sa réputation de son action comme tonique général. Distillation des rhizomes frais... parfum et arôme unique.
La plante, botanique et tradition malgache : Le Gingembre appartient à la famille des Zingibéracées genre Zingiber, espèce officinalisLe Gingembre est une plante qui peut atteindre 2 m. Les feuilles sont fixées à différents niveaux sur la tige, sans support. Un rhizome couvert de feuilles écailleuses constitue la partie souterraine. Les tiges sont couvertes de gaines des feuilles. Les fleurs sont de couleur jaune-orange. Une capsule à 3 loges forme le fruit qui se rencontre très rarement. Les petites graines noires de Gingembre paraissent anguleuses.
L’extraction de l’huile essentielle : L’huile essentielle de Gingembre frais est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des rhizomes de Zingiber officinalis. La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune, liquide avec une odeur citronné très proche du rhizome frais.
Propriétés et indications :
- Tonique général, digestif et sexuel indiqué pour la fatigue générale, constipation, impuissance en synergie pour son action digestive avec le Basilic tropical et la Menthe poivrée.
- Anti-inflammatoire, antalgique indiqué pour les rhumatismes en synergie avec l'Eucalyptus citronné, Iary, A diluer dans de l'huile végétale de calophyllum en usage externe.
Source : BIO'Mada - Simon Lemesle
__
Hélichryse italienne (Helichrysum italicum)
Propriétés : anticoagulante, antihématome. Cicatrisante. Stimulante hépatopancréatique. Hypocholestérolémiante, désclérosante.
Recommandations : coups, meurtrissures, varicosités, couperose, phlébites. Cicatrices, crevasses. Insuffisance hépatopancréatique.
Usages : l'huile essentielle de l'hélichryse est puissante et très efficace ; mais elle est aussi relativement toxique.
Utiliser à l'externe seulement et par courtes périodes (3 à 7 jours puis faire une pause de 7 jours).
Une ou deux applications en onction font disparaître les hématomes, par son action sur la microcirculation. Peut agir sur le cholestérol.
Synergies : avec la camomille, le cyprès bois, le géranium.
En pratique : onction - friction Précautions : interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans.
Usage interne sous supervision par un aromathérapeute seulement.
__
HE HELICHRYSE FEMELLE Helichrysum gymnocephalum (Madagascar)
Propriétés :
Respiratoire, allergies respiratoires
Douce et puissante idéale pour les affections respiratoires chroniques, les personnes sensibles et sujettes aux problèmes respiratoires saisonniers…
Un véritable « eucalyptus amélioré », résultat d’un perfectionnement ou l’efficacité et la tolérance atteint un sommet.
Propriétés et indications :
« La forte proportion de cinéole implique d’emblée un tropisme marqué pour l’ensemble de l’arbre respiratoire, des voies ORL jusqu’aux alvéoles pulmonaires. Les manifestations respiratoires qui bénéficieront au mieux de la valeur spécifique apportée par cette huile essentielle sont celles qui expriment un désordre plus accentué ou une « révolte » marquée, au sein de l’organisme (…)
Dans les manifestations allergiques respiratoires (rhinites allergiques, asthme), cette huile essentielle se doit d’occuper la première place.
Elle sera également choisie en priorité quand des infections respiratoires surviennent chez des personnes, notamment des enfants, qui présentent des risques de développer des allergies, de par leur terrain familial.
A un degré de plus de la désorganisation, on trouve les maladies dégénératives et les pathologies auto-immunes. Dans ces cas, l’HE d’hélichryse à capitules nus (Hélichryse femelle) deviendra un support actif, un vecteur dynamique et synergique, d’autres huiles essentielles spécifiques.
L’HE d’hélichryse à capitules nus peut s’utiliser par voie cutanée, par voie digestive et par voie respiratoire. Pour la valoriser au niveau cutané, on choisira de préférence des applications ponctuelles, avec une goutte ou une trace, sur des zones en relation privilégiée avec la sphère respiratoire.
Ainsi, on peut déposer une goutte sur la face antérieure du poignet, là où on sent le pouls (correspondance avec le méridien poumon).
On dépose une goutte sur le passage de la carotide et de la jugulaire, juste en arrière de l’angle de la mâchoire inférieure, à droite et à gauche. Une trace en perlinguale, pure, ou une goutte mélangée dans un fruit écrasé, de la compote ou un aliment onctueux.
En aérosols, elle s’utilise facilement, mais ce ne sera pas vraiment pour l’atmosphère, mais plutôt pour respirer directement.
En effet, contrairement à certaines HE d’Eucalyptus (comme le globulus) qu’il faut éviter de respirer à la sortie de la verrerie (car certaines molécules, comme l’aldéhyde isovalérianique, déclenchent la toux par irritation de la muqueuse), l’HE d’hélichryse à capitules nus est remarquablement bien tolérée. On pourrait dire que, à son degré évolutif, la composition de son essence parvient à être en parfaite harmonie avec le système respiratoire des humains.
Le fait que cette huile essentielle arrive maintenant à la connaissance des humains, sur le plan de sa valorisation thérapeutique, à une époque où les maladies les plus redoutables et les plus en augmentation sont justement les pathologies de perturbation de l’information, n’est pas dû au hasard. Il y a là une synchronicité qui en elle-même constitue un signe tout à fait probant de la justesse de sa « découverte » d’un point de vue médical naturel. »
© Dr Daniel PENOEL , février 2004 Contact : forma.docteurpenoel@tiscali.fr. Toute forme d’utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur, avec les coordonnées e-mail.
______
Huile essentielle Helichryse mâle (Madagascar)
(Helichrysum bracteiferum)

Anti-inflammatoire et antalgique, l’Hélichryse mâle est particulièrement conseillé sur la partie haute du corps. Elle est aussi utilisée contre les gingivites et pour la composition de dentifrices à Madagascar.

La plante, botanique et tradition malgache : L’Hélichryse mâle appartient à la famille des Astéracées genre Helichrysum, espèce bracteiferum.
Il existe plus de 1500 espèces au sein du genre Helichrysum dont 115 à Madagascar.
L’Hélichryse mâle est un arbuste très aromatique pouvant atteindre 3 mètres avec des rameaux couverts d’un fin duvet brun.
Les feuilles avec trois nervures principales sont lancéolées.
Elles sont nombreuses, serrées. Les fleurs sont regroupées en capitules, serrées en plusieurs glomérules, sur un même plan. Elles sont de couleur jaune souffre.L’Hélichryse mâle est une espèce endémique de Madagascar, commune dans les Hautes terres.
C’est une espèce caractéristique des " savoka " (jachère).
L’extraction de l’huile essentielle : L’huile essentielle d’Hélichryse mâle est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des parties aériennes de Helichrysum bracteiferum.
La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune, liquide avec une odeur herbacée, de foin.
Propriétés et indications :
- Anti-inflammatoire conseillé pour les inflammations musculaires, articulaires, les gingivites.
- Allergies respiratoires (en interne).

Il n’y a pas de contre-indications particulières, l’Hélichryse mâle est une huile douce utilisable en externe, en interne et en diffusion, avec une préférence pour la voie externe.

Massage musculaire :
mélanger huile de calophyllum et huile végétale de jojoba
ajouter quelques gouttes d'HE helichryse mâle

© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
__

Huile essentielle Iary (Psiadia altissima) Madagascar

Riche en beta pinène, le Iary a une action respiratoire, énergétique et aide à décontracter les muscles et les articulations. Huile essentielle originale et authentique, le Iary a la puissance et l'énergie des conifères et l'équilibre et la structure des astéracées...
Propriétés : respiratoire, énergétique, anti-inflammatoire, soins de la peau.

La plante, botanique et tradition malgache : Le Iary appartient à la famille des Astéracées genre Psiadia, espèce altissima. Peu de plantes du genre Psiadia ont été étudié en aromathérapie et à ce jour seul l’espèce altissima est valorisée.Le Iary est un arbuste qui peut atteindre 5 m de hauteur. Les feuilles sont simples, étroitement ovales, insérées à différents niveaux, plus longues que larges, légèrement dentelées. Les branches sont glabres. Capitules en corymbes terminaux de fleurs d’un beau jaune vif. Son fruit achène est plus ou moins pubescent.Le Iary est traditionnellement appelé par les malgaches " Dingadingana " ce qui signifie franchir, pas à pas. Le Iary est utilisé lors des rituels mortuaires pour accompagner les défunts. Il est conseillé principalement pour ses propriétés bronchiques et pulmonaires (bourgeons et jeunes pousses), pour les soins de la peau (démangeaisons), et pour éloigner les parasites (puces, poux). Le Iary est une plante endémique très commune à Madagascar constituant des savoka (jachères). Il peuple les lisières de forêts, les zones découvertes.
L’extraction de l’huile essentielle : L’huile essentielle de Iary est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des parties aériennes de Psiadia altissima. La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune, liquide avec une odeur terpénique.
Propriétés et indications :-
Respiratoire, expectorant Les monoterpènes et notamment les pinènes sont bien connus pour leurs actions respiratoires et énergétiques chez les Conifères et en particulier au sein des Cupressacées (Cyprès, Genévrier) et Abiatacées (Pin). Avec un taux remarquable de beta pinene, le Iary est particulièrement conseillé pour éliminer les encombrements respiratoires et plus particulièrement sur les voies respiratoires basses. En association avec une autre grande famille à l’action respiratoire largement valorisée (les oxydes terpeniques avec principalement l’eucalyptole) des synergies expectorantes douces et efficaces peuvent être créées. Les monoterpènes du Iary vont de plus temporiser l’effet asséchant de l’eucalyptole.
- Energétique pour la fatigue, le manque de tonus en synergie avec le Saro et le Katrafay en massage dilué dans une huile végétale. Le Iary permet le rétablissement de la vitalité du corps ainsi que la stimulation générale de l’organisme.
- Anti-inflammatoire en synergie avec des huiles riches en sesquiterpènes et/ou en aldéhydes (Katrafay, Hélichryse mâle, Gingembre frais, Poivre noir, Eucalyptus citronné, Citronnelle...)
- Soins de la peau contre les démangeaisons, le psoriasis et pour adoucir la peau.

© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
__
HE Inule odorante (Inula graveolens)
L’inule odorante est mucolytique, antitussive, anticatharrale, expectorante.
C’est un tonique et régulateur cardiaque.
Elle est aussi antibactérienne, anti-infectieuse, fongicide, immunostimulante.
Recommandations : quinte de toux coquelucheuses, laryngites, bronchites chroniques, emphysème, amygdalites.
Avec un suivi médical pour les problèmes d'insuffisance cardiaque, extrasystoles, tachycardie, hypertension. Cystites, vaginites, entérocolites, dyskinésie biliaire, mycoses cutanées et gynécologiques.

"Mucoviscidose :
1 ml d'inule odorante,
2 ml de myrte à cinéole,
10 ml de ravensara,
2 ml de romarin à verbénone,
6 ml d'eucalyptus radiata
dans 40 ml d'huile végétale d'amande douce.
Masser le thorax avec 10 gouttes du mélange 3 fois par jour
+ inhalation atmosphérique (HE eucalyptus radiata, ravensara, romarin cinéole, essence de citron : 20 gouttes de chaque à diffuser 20 minutes 3 fois par jour
+ suivre un régime." Dr J.P. WILLEM.
__

Huile essentielle Issa (Rhus taratan) MADAGASCAR

Le Issa stimule la circulation de façon durable et possède une action décongestionnante veineuse. Les malgaches considèrent l'Issa comme une plante magique, protégeant contre les sortilèges. On l’appelle en malgache " maroavelona " de maroa (multiplier) et velona (efforts suprêmes pour sauver un mourant).
La plante, botanique et tradition malgache :L’Issa appartient à la famille des Anacardiacées genre Rhus, espèce taratana. Peu de plantes du genre Rhus ont été étudiées en aromathérapie et selon nos recherches seule l’espèce taratana est valorisée.

Certaines espèces sont utilisées en homéopathie (Rhus toxicodendron, Rhus radicans) mais on connaît plus le genre Rhus comme arbres d’ornements et pour les dermites que certaines espèces provoquent (espèces vernix, radicans et diversiloba).
Cette dermite que l’on nomme " la dermatite à Rhus " est due à un composant allergène (urushiol) contenue dans la sève. L’Issa ne contient pas cette molécule.
L’Issa est un arbre de 10 à 15 m de hauteur. Les tiges sont rugueuses, portant des cicatrices foliaires bien visibles. Les feuilles aromatiques sont insérées à différents niveaux sur la tige, disposées en hélice serrée, dépourvues de poils. La bordure du limbe est très ondulée. Elles se renouvellent chaque année. Les inflorescences sont en panicules multiformes. Les fleurs sont petites et unisexuées. Les fruits se présentent sous forme de drupe aromatique.
Les malgaches confèrent à l’Issa des vertus énergétique et magique. L’infusion de la tige et des pousses est utilisée pour traiter les problèmes gastriques, d’aérophagie et pour la mauvaise haleine.L’Issa est une plante endémique à Madagascar abondante sur l’est des Hautes Terres.
L’extraction de l’huile essentielle :L’huile essentielle d’Issa est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des feuilles de Rhus taratana. La densité est inférieure à 1, elle est de couleur jaune, liquide avec une odeur terpénique.
L’huile essentielle de Issa à une composition majoritaire en monoterpènes (90%).
Propriétés et indications :- Circulatoire, l’Issa sera utilisé de préférence en usage externe, dilué dans une huile végétale. Il peut être associé avec le Basilic tropical, le Niaouli type II en dilution dans le Calophyllum pour les troubles de la circulation.
© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
__

Huile essentielle Katrafay (Madagascar)
(Cedrelopsis grevei) écorces

Le Katrafay est un exceptionnel tonique et fortifiant.
Pour s’améliorer lors d’activités physiques et mentales, aider la pensée, la création et la prise de décision. Aide à décontracter les muscles et les articulations et apporte force, courage et détermination. Propriétés : anti-inflammatoire, tonique, fortifiant.

La plante, botanique et tradition malgache :Le Katrafay appartient à la famille des Ptaeroxylacées, genre Cedrelopsis, espèce grevei.
C’est une famille spécifique à l’Afrique australe et à Madagascar constituée de trois genres, Ptaeroxylon, Bottegoa, et le genre Cedrelopsis avec huit espèces toutes endémiques à Madagascar.Le Katrafay est un arbre qui peut atteindre 15 m de haut.
L'écorce est grisâtre, mouchetée, caractéristique et très aromatique.
Les malgaches l’identifient facilement par l’amertume de cette écorce.
Le Katrafay est une plante très connue de la pharmacopée malgache.
Fortifiant et tonifiant, les femmes l’utilisent après l'accouchement.
Les écorces soulagent les douleurs liées aux rhumatismes.
Les décoctions de feuilles sont traditionnellement utilisées pour traiter la fragilité capillaire, les maux de tête et les maux de gorges.
L’amertume de l’écorce de Katrafay est utilisée pour la fabrication de boisson notamment le toaka gasy, le rhum traditionnel.
Le bois du Katrafay est réputé pour sa solidité, imputrescible on l’appelle l’acajou blanc.
L’extraction de l’huile essentielle :L’huile essentielle de Katrafay est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des écorces de Cedrelopsis grevei. L’écorce est broyée avant distillation.

Propriétés et indications :Tonique et fortifiant en cas de fatigue générale.Les propriétés anti-inflammatoires du Katrafay peuvent être associés à celles des huiles essentielles riches en aldéhyde comme l’Eucalyptus citronné et le Combawa, mélange d’autant plus efficace en dilution dans l’huile végétale de Calophyllum.L’utilisation de l’huile essentielle de Katrafay ne présente pas de contre-indications particulières.
Le Katrafay est bien toléré en usage externe.
© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur.
__
HE Laurier, laurier noble, laurier sauce (Laurus nobilis)
Propriétés : antivirale, expectorante, bactéricide, fongicide. Antispasmodique, antalgique. Recommandations : une HE majeure contre la grippe et les infections ORL, les sinusites et bronchites chroniques, la sclérose en plaques, l'hépatite et les entérocolites virales.
Le laurier soulage efficacement les douleurs reliées à l'arthrite, aux rhumatismes ostéomusculaires, aux contractures musculaires, aux douleurs de la fibromyalgie.
Il harmonise le système nerveux dans les cas d'anxiété, de dépression.
Il équilibre la production de sébum sur les peaux grasses, stimule le cuir chevelu.
Très efficace sur les plaies, ulcères, aphtes et abcès dentaires, psoriasis, ulcères variqueux, folliculites. Synergies : avec les HE à cinéole (eucalyptus officinal, romarin à cinéole ...) pour le système respiratoire ; avec les HE décontractantes (eucalyptus citronné, litsée) dans les douleurs musculosquelettiques, avec HE mandarine zeste et feuilles pour le système nerveux.
Contre les maux de tête et migraines, préparer un grog avec 1 g. laurier, 1 g. menthe poivrée ; déguster lentement après le repas.
En pratique : bain - massage - friction - onction - diffusion en synergie
Précautions : interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans. Réaction allergique possible sur la peau.
__
HE Lavande aspic (Lavandula spica ou latifolia cineolifera)
HE expectorante, anti-infectieuse, bactéricide, virucide. Tonique et cardiotonique. Antalgique. Recommandations : rhinites, bronchites (y compris bronchites virales), toux, otite, sinusite.
Dépression, asthénie, fatigue.
Névralgie, zona, rhumatismes articulaires, polyarthrite rhumatoïde.
En premiers soins sur les brûlures, piqûres, morsures d'insectes. Usages : pour enfants et adultes : elle dégage les voies respiratoires en diffusion; on peut également en faire des frictions dans de l'huile grasse. En prévention de la grippe, on diffusera dans les locaux.
Dans les cas de fatigue, de dépression, on en fait une onction en synergie avec le bois de rose que l'on applique sur le plexus, la nuque, la plante des pieds, le matin.
C'est l'huile essentielle de tout ce qui "brûle" : coup de soleil, piqûres d'abeille, d'araignée.
Préparer un bain avec 20 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic et 2 c. à soupe d'huile de germe de blé ou d'argan; verser sous l'eau froide du robinet (pas sous l'eau chaude, elle perdrait ses propriétés) ou, pour les petites surfaces à traiter, préparer une compresse avec de l'eau froide et 2-3 gouttes de lavande aspic. Appliquer pure par petites touches avec un coton sur l'acné, les piqûres, le pied d'athlète.
Synergies : avec l'eucalyptus à feuilles radiées et le citron zeste en diffusion, pour assainir le milieu et prévenir les maux d'hiver.
En pratique : bain - massage - friction - onction - enveloppement - diffusion - masque
Précautions : interdite aux femmes enceintes ou qui allaitent ; pour les enfants de moins de 8 ans, diluer comme recommandé.
__
HE Lavande vraie ou officinale (Lavandula angustifolia, officinalis ou vera)
Calmante, sédative, antidépressive, hypotensive, antispasmodique, antalgique et anti-inflammatoire. Régénératrice de la peau.
Recommandations : stress, insomnie, anxiété, hypertension, rhumatismes, crampes musculaires, contractures, migraines, acné, brûlures, eczéma, couperose, dermatoses infectieuses, plaies et escarres, ulcères. On peut l'utiliser sans problème pour les enfants (toujours diluée).
Pour un enfant nerveux, mettre quelques gouttes de lavande (selon dosages indiqués plus bas) dans 2 c. à soupe d'huile végétale ou de bain moussant neutre ; verser sous l’eau du robinet et le relaxer 20 minutes dans le bain ; la lavande est sédative : prévoir de le coucher après le bain.
Toujours pour les enfants, on dilue dans de l'huile végétale d’amande douce :
9 ans : 9 gouttes ;
6 ans : 6 gouttes,
3 ans, : 3 gouttes...
Pour soigner une otite : mettre 2 gouttes d'HE lavande vraie sur du coton, introduire au début du conduit auditif. Surtout ne pas verser d'huile essentielle pure ni même diluée dans l'oreille.
Pour aider les enfants à s'endormir, faire diffuser de la lavande et de l'orange en parts égales dans la chambre, durant 10 minutes avant de les coucher. Ne pas mettre la lavande sur l'oreiller, c'est quand-même une huile essentielle et elle peut irriter les yeux. Utiliser plutôt un un papier mouchoir que l'on garde près de l'enfant et que l'on peut éloigner au besoin.
On peut utiliser la lavande vraie sur les plaies : préparer des compresses de lavande : dans un petit bol, verser ¼ tasse d'eau et 4 gouttes de lavande ; y tremper de la gaze stérile et appliquer sur l'endroit à soigner.
A utiliser en synergie pour la peau : avec le géranium, le palmarosa.
Précautions : acheter une huile essentielle de lavande de qualité, bio si possible, c’est important.
A éviter dans les crises d'asthme.
__
HE Mandarine feuille ou petit grain de mandarinier (Citrus reticulata feuilles)
Propriétés : calmante, sédative. Recommandations : Anxiété, stress, insomnie, spasmes nerveux.
Usages : la plus intéressante par sa douceur est l'huile essentielle de Mandarine rouge, son efficacité et son arôme.
Tous les modes d'administration lui conviennent ; dans les états de crise, on peut en faire un enveloppement. Synergies : la lavande officinale, la marjolaine à coquilles renforcent sa puissance calmante ; l'orange zeste et la mandarine zeste font une excellente diffusion dans les garderies ou les chambres d'enfant (toujours diffuser en leur absence).
En pratique : bain - massage - friction - onction - enveloppement.
Précautions : toujours diluer pour les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants de moins de 8 ans.
__

Huile essentielle Maniguette fine (feuilles) Madagascar
(Aframomum angustifolium)

Huile essentielle relaxante et apaisante, elle apporte joie et gaîté par sa fragrance douce, verte et légèrement fruitée... rare, précieuse et ... magnifique !
La plante, botanique et tradition malgache : La Maniguette fine appartient à la famille des Zingibéracées genre Aframomum, espèce angustifolium. Cette famille comporte 40 genres avec environ 1200 espèces. A Madagascar il existe 15 espèces appartenant à cette famille réparties dans 10 genres. La moitié de ces espèces sont endémiques. Le genre Aframmum comporte environ 50 espèces mais une seule à Madagascar.

L'Aframomum angustifolium a été introduite à Madagascar mais on la trouve aujourd'hui abondamment sur les hauts plateaux et l'est.La Maniguette fine est une plante d'environ 1,5 à 2 m avec un important rhizome, traçant (caractéristique des Zingibéracées). Les feuilles sont très grandes, lancéolées. Les inflorescenses sont courtes et partent du rhizome. Les fleurs sont jaunes à rouges, le fruit est ovale rouge vif. Les graines sont aromatiques.
Les malgaches utilisent la même dénomination, Longozo, pour l'Hedychium coronarium et l'Aframomum angustifolium avec un qualificatif pour distinguer les deux espèces, longozabe (grand longozo pour le premier) et longozakely (petit longozo pour le second).
L’extraction de l’huile essentielle :L’huile essentielle de Maniguette fine est obtenue par distillation à la vapeur d’eau des feuilles de Aframomum angustifolium. La densité est inférieure à 1, elle est de jaune, liquide avec une odeur caractéristique.

Propriétés et indications : Relaxante à utiliser en olfaction (diffusion), ou en massage dilué dans une huile végétale.
© Simon Lemesle, Bio¹Mada, bio-mada@wanadoo.fr Toute forme d¹utilisation de ce texte doit obligatoirement faire référence à son auteur
___
HUILE ESSENTIELLE MENTHE POIVREE
Mentha x piperita
Chémotype : menthol, menthone, néomenthol, pipéritone, limonène, pulégone, germacrène
Propriétés thérapeutiques :
Anesthésique, analgésique, antiprurigineuse
Anti-inflammatoire urinaire et intestinal
AntibactérienneAntivirale
Cholagogue et cholérétique
Tonique et stimulante générale : digestive, cardiaque (hypertensive et vasoconstrictrice), pancréatique, nerveux.
Indications traditionnelles :
Névralgie, sciatique, arthrite, rhumatismes, tendinite
Rhinite, sinusite, laryngite,
Mauvaise haleine
Hypotension
Fatigue physique et mentale
Choc, traumatismeNausées, vomissements, indigestion
Zona
Céphalée, vertige
Varicelle, urticaire, eczéma, acné
PRECAUTIONS D’EMPLOI :
Jamais d’huile de menthe poivrée non diluée en bain.Irritation cutanée possible : diluer à 30 % maximum dans une huile végétale.
A forte dose, neurotoxique et abortive : fortement déconseillée chez la femme enceinte, allaitante, les sujets épileptiques, les personnes âgées et les enfants de moins de 6 ans.
Pas d'usage prolongée sans l'avis d'un aromathérapeute.
Au quotidien, une goutte de menthe poivrée sur ½ sucre à sucer avant un rendez-vous donnera à votre haleine toue la fraîcheur de la menthe et agira positivement sur votre foie (D. BAUDOUX).
C'est aussi un tonique en diffusion atmosphérique : 5 % de menthe poivrée avec 95 % de citron zeste (Dr J.P. Willem)
En voiture pour les longs trajets, imprégnez un kleenex de quelques gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée et placez le dans la ventilation, cela aide à rester éveillé (Dr J.P. Willem).
___
HE Menthe verte (Mentha spicata)
Propriétés : stomachique, cholagogue. Mucolytique. Anti-inflammatoire; antalgique. Cicatrisante. Recommandations : digestion difficile, insuffisance biliaire. Infections des voies respiratoires, bronchites. Cystites. Blessures, cicatrices.
Usages : l'arôme de la menthe verte est différent de celui de la menthe poivrée ; c'est le fameux goût "spearmint". Elle contient une quantité minime de menthone mais une grande proportion de carvone qui en fait une menthe délicate à l'emploi. Contre les troubles digestifs, les nausées, un grog à la menthe verte avec une goutte d'HE orange ou citron zeste.
Dans les infections respiratoires avec sécrétion de mucus, prendre 1-2 gouttes en grog ou diffuser la synergie ci-dessous.
Pour soulager l'inflammation accompagnant la cystite, composer une friction avec menthe verte et menthe bergamote. Pour favoriser la cicatrisation, préparer une onction à parts égales de menthe verte et de lavande. Synergies : troubles respiratoires, en diffusion ou à ajouter à l'huile de bain : menthe verte 5%, eucalyptus à feuilles radiées 40%, citron zeste 35%, niaouli 10%, ravensare 10%.
En pratique : friction - onction - grog
Précautions : utiliser avec prudence ; ne jamais dépasser quelques gouttes par jour pendant 2-3 jours ou occasionnellement. Ne pas diffuser seule. Interdite aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans.
__
HE Myrrhe (Commiphora myrrha op résine)
Propriétés : anti-infectieuse, antivirale, parasiticide (ascaris), aseptisante. Anti-inflammatoire excellente, antalgique. Cicatrisante cutanée remarquable Régulateur endocrinien : anaphrodisiaque, frein thyroïdien Indications :
- Diarrhées, dysentries, colites -
- Plaies atones, ulcères cutanés, escarres, lèvres et pieds gercés, coup de soleil, eczéma, cicatrisation difficile, abcès, furoncle, psoriasis, vergetures
- Gingivites, stomatites, aphtoses
- Hyperthyroïdie, excitation sexuelle - chez les enfants : hyperactivité, énurésie (pipi au lit), autisme, phobie, angoisse.
Usage externe :
En onctions locales pour les soins de la peau
En gargarisme ou bains de bouche diluée fortement pour les soins dentaires
En frictions : sur le thorax et le dos pour les infections pulmonaires, sur le bas du dos et du ventre contre l'excitation sexuelle, sur l'abdomen pour les infections intestinales, sur le bas du cou pour freiner la thyroïde.
- En diffusion pour purifier et assainir l'air.
"L'HE de myrrhe est utile en cas de raideurs et de douleurs articulaires et, notamment d'arthrose. Les arthrosiques traités par voie externe avec des complexes contenant de la myrrhe ressentent fréquemment que leurs déformations n'évoluent plus et que le phénomène arthrosique s'est stabilisé" (Dr J.P. Willem).
Synergies :
avec lavande aspic : cicatrisante et antalgique
avec Ciste ladanifère : cicatrisante
avec Laurier noble : anti-infectieuse
avec Verveine odorante et Romarin à Verbénone : régulatrice endocrinienne.
Précaution d'emploi : déconseillée pendant les trois premiers mois de grossesse. Prenez conseil auprès d'un médecin aromathérapeute. Evitez un usage prolongé, la myrre peut causer des allergies.
____
HE Néroli
Citrus aurantium et Citrus bigaradia
Cette huile exotique extraite des fleurs de l’oranger amer, de la famille des Rutacées est appelée " Néroli ", peut-être parce que la femme d’un prince renommé à Néroli, en Italie s’en servait pour parfumer l’eau de son bain et ses gants.
C’est une huile qui est distillée à partir des fleurs fraîchement écloses de l’orange amère.
C’est une huile de luxe utilisée principalement pour son arôme ; c’est un antidépresseur très efficace.
Les meilleures huiles viennent de France et de Tunisie et bien que chères, elles possèdent un arôme tenace et s’avèrent économiques à l’usage.
Il ne faut pas confondre le Néroli avec l’huile essentielle des fleurs d’oranger (appelée petit grain bigarade). Le néroli dégage un arôme plus grisant, plus raffiné et plus doux et se compose de divers constituants extraits des pétales.
Se mélange bien avec la plupart des huiles, surtout avec le Benjoin, le Géranium, la Lavande fine.
____
Niaouli bio (melaleuca viridiflora)
Propriétés : HE anti-bactérienne active sur les coques gr. +
Indications : - Otites, sinusites, bronchites, grippes, rhinopharyngites, rhumes, toux - Infections gynécologiques : herpès génital, dysplasie du col utérin, lésions planes
- Hépatites virales
- Mycoses, eczéma, acné, plaies, - Herpès, zona, varicelle
- Varices, jambes lourdes, stases veineuses et lymphatiques
- Radiodermite (préventif ou curatif)
Synergies : avec HE Menthe poivrée (antalgique), Tea-tree (radio-protectrice), Cèdre atlas (décongestionnant veineux), Eucalyptus à cryptone (antiviral), Ravintsare (antiviral), Thym à thujanol (antibactérien).
Précaution d'utilisation : prudence chez la femme enceinte et les enfants en bas âge, déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse. Irritation cutanée possible à l'état pur .
____
HUILE ESSENTIELLE ORANGE DOUCE ZESTE(citrus sinensis)
Psycho émotionnelleL’huile essentielle d’orange développe la bonne humeur. Détend l’atmosphère. Aide à la créativité. Stimule la curiosité.
Indications : Stomachique, carminative
Stimulant digestif, apaise les spasmes
Insomnie des enfants et des adultes (diffusion)
Excellent aromatisant en cuisine.
En diffusion, désodorisant, désinfectant (très agréable dans une cuisine)
Soin des cheveux : action anti-pelliculaire en synergie avec l’huile essentielle de palmarosa
Tonifie l’épiderme
Utilisation :
A respirer (3 à 5 minutes plusieurs fois par jour selon les besoins).
A diffuser (avec diffuseur d’huile essentielle).
En massage ou en bain
Pour les cheveux, diluer quelques dans le shampoing.
Précaution d’emploi :• Ne pas laisser à la portée des enfants.• Eviter le contact avec les yeux.• Ne pas utiliser pendant la grossesse.• Photo toxique, peut provoquée des irritations au niveau cutané.
______

HE Origan compact (Origanum compactum)
Propriétés : antibactérien et antiviral majeur. Tonique, stimulant ; immunostimulant. Fongicide. Hypertensif. Recommandations : toutes les affections respiratoires sévères ; entérocolites, dysenterie, amibiases ; cystites, néphrites ; paludisme et fièvres tropicales.
Fatigue physique, nerveuse, sexuelle, asthénie ; infections des ganglions lymphatiques.
Mycoses, gale, teigne. Hypotension.
Usages : l'origan est délicat à l'emploi parce qu'il "brûle" tout ce qu'il touche : toujours diluer dans une huile grasse.
En usage interne (ingestion), utiliser un agent dispersant ou mieux, une bonne huile d'olive ou de germe de blé.
Synergies : l'origan peut entrer dans diverses synergies mais pour la diffusion, ne jamais dépasser 5 % et à condition que l'origan soit la seule HE à phénol.
En pratique : friction - grog.
Précautions : cures brèves de 3-5 jours maximum. Ne jamais appliquer pur sur la peau.
Ne convient absolument pas aux bains. Dermocaustique. Interdit aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans.
LE CARVACROL CONTENU DANS CETTE HE EST TRES TOXIQUE. Préférez l'origan majorana (origanum majorana) qui lui n'en contient pas).
__

Huile essentielle Orménie
(Ormenis mixta)
CHÉMOTYPE : santolina alcohol
PARTIE(S) UTILISÉE(S) : capitule
PRINCIPAUX INGRÉDIENTS : Isomenthone, Limonene, Alpha-pinene, Germacrene-D, Santolina alcohol, Geranyl formate
PARFUM : Odeur camphrée.
HISTORIQUE ET ORIGINE : De la famille des Astéracées, la Camomille Sauvage aussi appelée la "Camomille du Maroc" est, bien entendu, une plante originaire du Maroc.
PROPRIÉTÉS ET INDICATIONS PRINCIPALES : La Camomille Sauvage est conseillée comme anxiolytique et rééquilibrant du système nerveux central. Elle est d'une très grande valeur pour les dépressions nerveuses, tout comme pour les petites insuffisances hépatiques, gastriques et les colites colibacillaires. Régénératrice de la peau dans l'eczéma et autres dermatoses sèches.
UTILISATIONS :
En sel de bain avec 20 gouttes d'ormenie et 10 gouttes H.E. de citron zeste ou petit grain citron.
Parfum d'ambiance : dans un flacon en verre muni d'un vaporisateur, verser 10% d'huile essentielle d'orménie et 10% d'ylang ylang extra. Remplir le flacon avec de l'eau. Les huiles essentielles ne sont pas miscibles et flotteront à la surface mais en agitant bien le flacon avant de vaporiser, il y a peu d'inconvénient.
Onction à parts égales d'orménie et d'huile végétale grasse; masser la région de l'estomac et de l'abdomen (Foie paresseux, digestion lente, colites à colibacilles).
Grog digestif : dans une tasse d'eau chaude, verser 1 goutte d'H.E. orménie et 1 goutte d'H.E. cannelle feuilles. Déguster lentement en agitant de temps à autre, après le repas.
En diffusion harmonisante avec H.E. ylang ylang, lavandin super et oranger petit grain.
EN COSMETIQUE :
Traitement anti-âge : à 10 ml d'huile d'argan ou de rose musquée, ajouter 10 gouttes d'H.E. orménie et 10 gouttes d'H.E. carotte. Masser délicatement le pourtour des yeux et de la bouche avec quelques gouttes de cette préparation, chaque soir après un bon nettoyage.
Crème légère pour peau sèche : ajouter 1 ml (soit 35 gouttes) d'H.E. d'orménie à 50 ml de base crème neutre (enrichir éventuellement votre crème avec 5 ml d'huile d'argan) ; faire pénétrer sur les mains, les pieds ou toute région desséchée.
Peaux mixtes : en synergie avec H.E niaouli et gel d'aloe vera
Huile de bain : ajouter 20 gouttes d'H.E. d'orménie et 20 gouttes d'H.E. palmarosa à 10 ml d'huile de germe de blé. Verser sous la turbulence du robinet.
PRECAUTION D'EMPLOI : aucune connue aux doses physiologiques. Prudence cependant avec les enfants en bas âge (demander conseil auprès d'un professionnel de la santé).
_________
HE Pamplemousse bio (citrus paradisii)
Propriétés : apéritive, stimulant digestif, drainante du foie et des reins, détoxifiante.
Astringente, diurétique et dépurative. S'oppose à la chute des cheveux.
Action positive sur les peaux congestionnées et grasses. Tonique nerveux. Cellulite, rétention d’eau, obésité.
Musculaire : fatigue et raideur musculaire (huile de massage).
En diffusion atmosphérique, en mélange avec d'autres huiles pour la relaxation, calmante du système nerveux, en cas de stress et d’angoisse. C’est aussi un antispetique aérien.
Précaution : Photosensibilisante : ne pas s'exposer au soleil ou UV pendant plusieurs heures après application cutanée de cette huile
__

Huile essentielle Patchouli (Pogostemon cablin)
parties aériennes

Pendant des siècles, on a parfumé les châles de cachemire au Patchouli pour en accroître leur valeur. L’Angleterre Victorienne en a popularisé l’usage sous la forme de sachets, pots-pourris et parfums.
Mais dans l’Occident moderne, le patchouli restera longtemps associé au mouvement Hippie.
L’huile essentielle de patchouli, de par ses propriétés antiseptique, tonique et fébrifuge est indiquée pour lutter contre la fièvre, les affections cutanées et les problèmes circulatoires qui peuvent entraîner varices et hémorroïdes.

Propriétés :
Antidépresseur
Antifongique
Apaisant
Décongestionnant
Régulateur
Régénérateur des tissus
Tranquillisant

Indications :
Acné, eczéma, eczéma de contact, dermatite, impétigo, infection fongiques
Peau gercée, crevasses, rides, pellicules, séborrhée.
Anxiété, neurasthénie.
Eviter le contact avec les yeux et les muqueuses. Tenir hors de portée des enfants.
__
HE Petit grain ou orange feuille (Citrus aurantium ssp aurantium petit grain)
Propriétés : rééquilibrante nerveuse. Antispasmodique. Anti-infectieuse. Anti-inflammatoire. Régénératrice cutanée.
Recommandations : fatigue, stress, anxiété, peurs et phobies. Spasmes et contractions du plexus. Hépatite et séquelles. Acné infecté, clous, furoncles. Rhumatismes.
Usages : tous les usages conviennent à cette huile essentielle dont les composantes sont aussi douces que celles de la lavande. On peut l'appliquer pure, par petites touches, sur le plexus, la plante des pieds, sur l'acné. On en fait un enveloppement dans les états nerveux. Elle entre dans les frictions antalgiques. En onction, pour cicatriser les plaies, les escarres. En vaporisateur pour la transpiration excessive.
Synergies :
avec la lavande officinale et l'orange zeste en diffusion pour calmer ;
avec le basilic dans les "noeuds" au plexus, la digestion difficile par nervosité.
Avec l'eucalyptus citronné dans les frictions anti-inflammatoires.
Avec la sauge officinale et le citron zeste contre la transpiration.
En pratique : bain - massage - friction - onction - enveloppement - diffusion - cosmétique
Précautions : comme la lavande, on peut utiliser l'oranger petit grain à compter de 30 mois, à condition de toujours diluer dans une huile grasse pour le bain ou les massages.
Respecter la consigne de diffuser avant l'entrée des jeunes enfants dans leur chambre à coucher.
__
HE Ravintsara (Cinnamomum camphora)
Propriétés : antiviral, antibactérien, anti-infectieux, expectorant. Neurotonique. Recommandations : grippe, sinusites, bronchites, coqueluche, rhume ; mononucléose. Herpès, zona, hépatites virales, entérites virales.
Troubles neuromusculaires, sclérose en plaques.
Fièvre, boutons de fièvre.
Déficience immunitaire.
Insomnie.
Usages : tous les modes d'application conviennent à cette huile essentielle qui est une HE de base dans la trousse familiale. Une des rares HE que l'on peut appliquer pure sur la nuque, la plante des pieds, le plexus.
En prévention, 4-5 gouttes par jour durant 21 jours constituent un stimulant immunitaire ; en traitement, on peut aller jusqu'à 20 gouttes par jour durant 3-4 jours.
Le ravintsara est un donneur d'énergie et non un excitant ; c'est pourquoi il favorise le sommeil chez les personnes "trop fatiguées pour s'endormir" ; dans ce cas, un bain avec 15 gouttes de ravintsare fera le plus grand bien.
2 gouttes de ravintsara et 2 gouttes de citron zeste dans un agent dispersant, dans un verre d'eau font un excellent gargarisme.
Synergies : avec les pin - sapin - épinette ; avec l'eucalyptus à feuilles radiées.
En pratique : bain - massage - friction - onction - diffusion - grog.
Précautions : interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 5 ans.
__
Il existe une confusion importante entre Cinnamomum camphora (ravintsara) et Ravensare aromatica. En effet dans un des livres les plus importants d'aromathérapie, il est noté que Ravensare aromatica est l'huile essentielle riche en 1,8-cinéole et qui a des propriétés antivirales majeures. D'où des confusions persistantes.
Or ce n'est pas cette plante mais c'est cinnamomum camphora, appelée ravintsara qui a ces propriétés.
Ravensare aromatica (ou ravensare aromatique), lui, est riche en linalol et est aussi utile dans les infections respiratoires mais en moindre mesure. Il est surtout recommandé pour lutter contre l'anxiété, la nervosité et conseillé pour ses propriétés anti-stress.
Donc en cas de refroidissement, choisissez donc plutôt le ravintsara (Cinnamomum Camphora) riche en 1,8-cinéole. Cette huile essentielle est très efficace contre les virus et les affections respiratoires.
__
HE Romarin cinéole (Rosmarinus officinalis cineoliferum)
Odeur rafraîchissante et pétillante. De la famille des Lamiacées
Propriétés et indications principales : il existe trois variétés de romarin (camphré, cinéole et verbénone). Les 3 sont antiseptiques, antispasmodiques, antirhumatismales, cicatrisantes, mais aussi détoxifiantes, diurétiques, tonique cardiaque et veineux. Le Romarin cinéole est l'huile essentielle des affections ORL et broncho-pulmonaires. C'est un expectorant, un antalgique externe, un bactéricide et un tonique circulatoire et musculaire.
Usage externe : en frictions et en massages diluée dans une huile végétale
Usage interne : 2 gouttes deux ou trois fois par jour, après les repas, dans 1 cuiller à café de miel ou sur un comprimé neutre. On peut aussi l'utiliser en inhalation.
Précautions d'emploi : à ne pas utiliser pendant une grossesse et en cas de tension élevée ou d'épilepsie.
__
Romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis verbenoniferum)
Propriétés : régénérateur hépatique ; draineur de la bile. Expectorant, mucolytique. Régulateur endocrinien. Adjuvant au diabète. Cicatrisant. Équilibrant nerveux.
Recommandations : congestion du foie et de la vésicule, hépatites virales, entérocolites virales. Sinusites, bronchites, asthme. Vaginites, bartholinites, leucorrhée. Cholestérolimie, diabète. Acné, eczéma, couperose, varicosités, cellulite, vergetures, folliculite, cicatrices. Asthénie, dépression.
Usages : on compte le romarin à verbénone à la goutte ! Prendre 2 gouttes par jour dans un agent dispersant ou de l'huile d'olive constitue une excellente cure pour le foie ; ne pas dépasser 21 jours consécutifs.
Synergies : avec le citron zeste et la carotte dans les troubles digestifs; avec le romarin à cinéole et l'eucalyptus à feuilles radiées comme mucolytique. Avec le bois de rose, la lavande officinale, le géranium, le cyprès dans les soins de la peau. En faible proportion avec le ravensare dans la grande fatigue.
En pratique : massage - friction - grog
Précautions : Interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans
____
Huile essentielle Saro bio (Cinnamosma fragrans)
autre dénomination : Mandravasarotra
L'utilisation traditionnelle :
Le nom local du Saro qui se traduit littéralement par "qui garde les mauvaises choses au loin" ou qui annihile le mal, est caractéristique de la considération de l'utilité "à large spectre" de cette plante.
L'utilisation la plus caractéristique de cette plante et de ses extraits est en tonique et en anti poison.
Les décoctions des feuilles sont également utilisées, pour les accouchements difficiles ou la protection des personnes faibles contre les maladies. Les tribus des Tanala utilisent le Saro durant les luttes traditionnelles. Les lutteurs boivent la décoction avant le combat.
"Le Saro est une huile essentielle exceptionnelle pour ses propriétés thérapeutiques mais aussi pour sa facilité d'utilisation et sa non-agressivité".
Les travaux de laboratoire sur ses propriétés antivirales et anti-bactériennes prouvent de plus en plus son extrême efficacité. Elle est aussi utilisée comme tonique avant un effort important. L'HE de saro sera particulièrement utile pour tous les problèmes de pathologie de la sphère respiratoire mais aussi comme calmant. Avec plus de 40 molécules cette huile essentielle présente une complexité de composition unique qui permet d’éviter les mélanges et leur est même très généralement supérieure.
Les test de toxicité montrent que cette huile fait partie des plus faciles d’utilisation et des moins dangereuses, restez cependant prudent pour une utilisation concernant des enfants en bas âge, femmes enceintes ou personnes hypotensives, consulter un professionnel avant utilisation.
BIO'MADA a révélé cette nouvelle huile essentielle en France en mars 2003 et elle connait depuis un succés exceptionnel. Le Saro est aujourd'hui reconnu pour son intérêt thérapeutique majeur et intégré dans plusieurs ouvrages d'aromathérapie récents (Les Cahiers d'aromathérapie selon l'Ecole Française, soins palliatifs, D. Baudoux, J.M. Blanchard et A.F. Malotaux, février 2006. L'aromathérapie au service de votre bien-être, Dr Philippe Goëb, éditions LBK, juin 2005).
Résumé des indications :
Cosmétique : intégré dans des crèmes pour le soin des vergetures, cicatrices, rides.
Dermatologie : mycoses, allergie aux acariens.
Dépression nerveuse, fatigue profonde.
Soins buccodentaires : gingivites, abcès, aphtes.Infections virales et bactériennes des voies respiratoires.
Infections urinaires.
Infections gynécologiques : dysplasie.
Parasites : amibiase.
__________
HE Sarriette bio (satureja montana)
Propriétés : Tonique, neurotonique, tonique du système immunitaire et circulatoire.
Anti-infectieuse majeure. Antalgique. Hypotensive.
Utilisez cette huile essentielle en cas de fatigue, d’asthénie générale et sexuelle, de déficience du système immunitaire.
Infections pulmonaires virales et bactériennes, tuberculose ; cystites, prostatites, urétrites. Arthrite, polyarthrite rhumatoïde.
Usages : la sarriette est une huile essentielle puissante, respecter bien les dosages indiqués.
Préparer une friction à appliquer sur la plante des pieds, sur la nuque (faites avant un test de tolérance) maximum 2 gouttes de sarriette pendant 7 jours maximum.
Synergies : avec le Tea Tree et la menthe poivrée comme antiseptique et antiparasitaire; avec l'eucalyptus citronné pour les douleurs articulaires (traitement local).
__
HE Sauge officinale (Salvia officinalis)
Propriétés : lipolytique, régularise la circulation sanguine. Cholagogue. Oestrogen-like, emménagogue. Cicatrisante.
Recommandations : cellulite, rétention d'eau, troubles de circulation, jambes lourdes. Insuffisance biliaire. Troubles de la ménopause, aménorrhées, leucorrhées. Cicatrices.
Usages : le bain au sel de mer et l'onction sont les usages privilégiées de la sauge officinale : 4 gouttes de sauge et 8 gouttes de cyprès favorisent la circulation et l'élimination.
Une onction de sauge officinale sur la nuque et les tempes calme les bouffées de chaleur et autres malaises de la ménopause ; une goutte de sauge et une goutte d'anis vert ou de fenouil dans une huile grasse ou en grog agissent sur les règles.
Une goutte de sauge et une goutte de citron zeste sur la brosse à dents maintient la santé des gencives.
Synergies : avec citron, cyprès et cèdre bois pour la circulation ; avec fenouil, anis vert, épinette noire pour les troubles hormonaux ; avec lavande officinale, lavandin, achillée millefeuille, cèdre bois et hélichryse pour la cicatrisation.
En pratique : bain - friction - onction - grog. Précautions : neurotoxique et abortive, procéder par cures brèves. Ne pas dépasser le dosage suggéré. Interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans.
__
HE Sauge sclarée (Salvia sclarea)
Propriétés : Oestrogen-like, aphrodisiaque. Régulatrice circulatoire. Anticholestérol.
Recommandations : l'huile essentielle majeure des troubles gynécologiques : aménorrhées, preménopause, infections génitales par insuffisance hormonale. Troubles de circulation, varices, hémorroïdes, anévrismes veineux. Cholestérol.
Usages : tous les usages conviennent à la sauge sclarée beaucoup moins toxique que la sauge officinale ; plus chère certes, mais plus facile d'emploi. Pour harmoniser le système hormonal de la jeune fille, incorporer 1 goutte de sauge sclarée à l'alimentation, par cure de 21 jours commençant après les règles. En cas de syndrome pré menstruel, prendre 2 gouttes de sauge sclarée en deux prises (en grog ou dans une huile végétale) durant 7 jours avant la date des règles.
Cure anticholestérol : le matin à jeun, boire un grand verre d'eau tiède et 1 c. à thé d'huile d'olive de bonne qualité ou autre huile végétale, 1 goutte de sauge sclarée et 1 goutte d'H.E. carotte, durant 21 jours. Pause de 7 jours. Synergies : avec cyprès et cèdre bois dans les troubles de circulation.
En pratique : bain - massage - friction - onction - grog.
Précautions : à éviter en cas de mastose. Interdite aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans.
__
HUILES ESSENTIELLES (T/Z)

HE Tea-tree (Melaleuca alternifolia)
De la famille des Myrtacées, le Tea-tree est également connu sous le nom de "Melaleuca" et plus communément "Arbre à thé". Propriétés : anti-infectieux, bactéricide à large spectre, antifongique. Décongestionnant veineux, phlébotonique. Neurotonique. Radioprotecteur. Recommandations : affections bactériennes et virales, mycoses, parasites : aphtoses, stomatites, ulcères bucaux, pyorrhées ; entérites, entérocolites à candidoses et parasites, appendicite ; infections ORL et respiratoires ; infections génito-urinaires. Hémorroïdes, varices, anévrismes. Fatigue physique et nerveuse, frilosité. Usages : l'huile essentielle de base de la pharmacie aromatique. Pour maintenir l'hygiène bucale, 1 goutte de Tea Tree sur la brosse à dents ; si on n'apprécie pas le goût, ajouter 1 goutte d'HE citron.
Pour les peaux grasses (acné) : utiliser en synergie avec le laurier noble. Dans les affections respiratoires et ORL, préparer une onction avec Tea Tree seul ou en synergie avec HE eucalyptus. Dans les affections des intestins, préparer un grog avec 2 gouttes de Tea Tree, à prendre avant les repas 3 fois par jour durant 3 jours. Pour la circulation veineuse et les infections génito-urinaires, 15 gouttes de Tea Tree en bain durant 5 jours consécutifs. Synergies : avec eucalyptus globuleux ou à feuilles radiées, ravintsare, romarin à cinéole dans le respiratoire et ORL. Avec HE cannelle à cinnamaldéhyde et menthe poivrée dans les parasitoses intestinales. Avec HE niaouli et cyprès, en bain ou en enveloppement, dans les troubles de circulation.
Synergie "cellulite" : sauge sclarée, cyprès, lemongrass, genévrier, Tea Tree dans une huile végétale (HV tanamu + HV onagre + HV ricin est un bon mélange). En pratique : bain - massage - friction - onction - enveloppement - grog - diffusion.
Précautions : diffuser en synergie. Interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 8 ans.
__
HE Thym à géraniol (Thymus vulgaris geranioliferum)
HE bactéricide à large spectre. Tonique, utérotonique, neurotonique.
Recommandations : sinusites, otites, bronchites, rhinopharyngites; cystites, vaginites, salpingites ; acné, eczéma sec et suintant. Fatigue cardiaque et nerveuse.
Usages : "Rouge" ou "blanc" n'est pas un chémotype pour le thym ; il est important de demander le thym par sa substance biochimique (SB) dominante, à bornéol, à géraniol, à thujanol...
Les onctions et frictions conviennent au thym à géraniol ; appliquer aux premiers signes d'une affection, afin de l'enrayer.
Synergies : avec l'eucalyptus à feuilles radiées, le romarin à cinéole, le ravensare, le laurier, la lavande aspic dans les affections respiratoires. Avec le bois de rose ou la menthe bergamote dans les cystites. Avec la camomille, la lavande officinale, le palmarosa ou l'orménie dans l'eczéma.
En pratique : bain - massage - friction - onction - grog
Précautions : Interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans.
__
HE Thym à thymol (thymus vulgaris CT thymol)
Propriétés : antiseptique, antiviral, anti-infectieux. Tonique.
Recommandations : grippes, bronchites, toux, asthme et emphysème avec infection, tuberculose, cystites, infections urinaires, abcès, anthrax, panaris, plaies infectées. Fatigue générale.
Usages : c'est le thym que vous obtenez généralement quand vous ne spécifiez pas l'espèce botanique. "Rouge" ou "blanc" n'est pas une appellation pour le thym, encore moins un chémotype ; il est important de demander le thym par sa substance biochimique dominante, à thymol, à bornéol, à géraniol, à thujanol...
En friction ou dans 1 c. à thé d'huile d'olive pour ingérer, le thym à thymol se prend à raison de quelques gouttes (maximum 3) par jour.
Synergies : avec l'eucalyptus radiata, le romarin à cinéole, le ravintsare, le laurier, la lavande aspic dans les affections respiratoires.
En pratique : massage - friction - onction.
Précautions : dermocaustique ; toujours diluer dans de l'huile grasse pour appliquer ou ingérer. N'en mettez pas dans l'eau du bain. Ne jamais diffuser seul. Interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans. Pour tout usage interne, consulter un aromathérapeute.
__
HE Thym thujanol
C'est une huile essentielle assez exceptionnelle, rare et précieuse qui est plus facile à utiliser que le thym à thymol parce qu'elle n'est pas hépato-toxique ni dermocaustique.
C'est un anti infectieux doux dans les cas d'infections broncho-pulmonaires.
Anti-microbienne, fongicide, elle combat le candida albicans très efficacement, le taenia, la gale, les oxyures, les ascaris.
Antitussif, expectorant.
Immunostimulant pour les maladies infantiles à répétition.
__

HE Vétiver (Vetiveria zizanoides)
Propriétés :
- Tonique glandulaire, stimulante endocrinienne
- Tonique circulatoire artérielle et veineuse, tonique lymphatique
- Stimulant immunitaire
- Emménagogue
- Tranquillisante
Indications :
- Mauvaise circulation du sang, phlébite, oedème, varices, hémorroïdes
- Coronarites, vascularites- Déficience immunitaire
- Insuffisances hépato-pancréatiques, congestions hépatiques
- Aménorrhée (absence de règles)- Relaxation, repos psychologique
Usages externes : le vétiver est très utilisé sans les lotions après rasage car son action stimulante de la circulation favorise la cicatrisation des micro plaies dues au rasage.
Un bain au vétiver est particulièrement relaxant : verser en quelques gouttes dans un dispersant (disper, solubol ...), mélanger à l'eau du bain et détendez-vous, ça sent très bon !
Synergies : avec lavande officinale, bois de santal, sauge sclarée et Ylang Ylang en eau de toilette ou huile de bain, lait corporel.
En pratique : bain - massage - friction - onction - parfumerie
Précautions : interdit aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 5 ans.
__

Ylang Ylang totum et extra (Cananga odorata genuina)
Propriétés : hypotensif. Équilibrant, tonique sexuel. Antispasmodique. Antidiabétique (adjuvant). Recommandations : hypertension. Asthénie sexuelle, frigidité. Palpitations. Diabète.
Usages : toutes les applications conviennent au Ylang Ylang.
Pour faire baisser la tension artérielle, composer une friction de Ylang Ylang et lavande officinale à parts égales ; appliquer sur la nuque et les poignets 3-4 fois par jour ou comme remède dans les situations stressantes.
Synergies : avec l'orménie, la litsée citronnée et le bois de rose, le gingembre en petit pourcentage pour favoriser des relations harmonieuses, en diffusion, bain, huile de massage.
En pratique : bain - massage - friction - onction - diffusion.
Précautions : il est important de rechercher le Cananga odorata totum ou extra car cette fleur est largement utilisée en parfumerie et on divise les différentes étapes de la distillation ; si vous obtenez Ylang Ylang 2ème ou 3ème, il n'aura pas tout à fait les mêmes propriétés.

__

Les sources :
- L'Aromathérapie - Dominique BAUDOUX
- Faculté Libre de Médecines Naturelles et d'Ethnomédecine - Fondée en 1986 à la Sorbonne (FLMNE - Dr J.P. Willem) - Cours d'Aromathérapie "Les propriétés des Huiles Essentielles"
- Aromathérapie de A à Z - Patricia Davis - aux Editions Vigot
- Huiles essentielles chémotypées et leurs synergies - A. Zhiri & D. Baudoux - Edition Inspir Development (Edition 2008)